VIDEO. Fifa : accord et poignée de mains entre un Palestinien et un Israélien à Zurich

L'Israélien Ofer Eini a serré la main du Palestinien Jibril Rajoub lors du 65e congrès de la Fifa, à Zurich (Suisse), vendredi 29 mai 2015.

EVN

Réconciliation à la Fifa. Mais cette fois-ci, il s'agit d'Israël et de la Palestine, sur fond de football, lors du congrès du football international de Zürich (Suisse), vendredi 29 mai. Le président de Fédération palestinienne de football, Jibril Rajoub, a serré la main de son homologue israélien, Ofer Eini. Les Palestiniens renoncent donc à leur demande de suspension d'Israël, une résolution qui figurait à l'ordre du jour du 65e congrès de la Fifa.

"Carton rouge pour l'Apartheid en Israël"

La Palestine avait soulevé le problème de la liberté de mouvement des joueurs palestiniens et étrangers et la question des clubs israéliens établis dans les colonies en Cisjordanie occupée. Elle dénonce "le comportement raciste d'Israël à l'encontre des Arabes" et la création de "cinq clubs dans des colonies implantées sur les terres occupées depuis 1967, clubs qui participent aux championnats nationaux israéliens en violation du droit international". Le président de l'instance suprême du football mondial, Sepp Blatter, avait fait de la résolution de ce différend "une priorité", se déplaçant il y a dix jours en Israël et en Palestine.

"Carton rouge pour l'Apartheid en Israël", "Occupation = Ségrégation" ou "Expulsez Israël, dites non au racisme et à la discrimination" : quelques dizaines de manifestants portant des drapeaux palestiniens ont été refoulés, vendredi, loin du Centre des congrès de Zürich, où se tient la réunion de la Fifa.

 

L\'Israélien Ofer Eini serre la main du Palestinien Jibril Rajoub, lors du 65e congrès de la Fifa à Zurich (Suisse), le 29 mai 2015.
L'Israélien Ofer Eini serre la main du Palestinien Jibril Rajoub, lors du 65e congrès de la Fifa à Zurich (Suisse), le 29 mai 2015. (MICHAEL BUHOLZER / AFP)