Cet article date de plus de six ans.

Sepp Blatter règle ses comptes avec l'UEFA

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Sepp Blatter règle ses comptes avec l'UEFA
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Alors que la FIFA est au coeur d'un scandale de corruption, Sepp Blatter a été réélu à la tête de l'organisation vendredi 29 mai. Le journaliste de France 3, Olivier Martin fait le point.

Il n'y aura même pas eu de second tour. Vendredi, l'unique challenger de Sepp Blatter pour l'élection du président de la FIFA, le prince Ali de Jordanie jette l'éponge alors qu'il avait suffisamment de voix pour un deuxième tour. Sepp Blatter entame donc son cinquième mandat à la tête de l'institution et il règle déjà ses comptes. "Notamment avec l'UEFA et son président Michel Platini, il faut dire qu'entre les deux hommes, les passes d'armes durent depuis quelques jours. Michel Platini a pris la tête d'une fronde anti-Blatter, appelant à sa démission, essayant de rallier à sa cause, le maximum de fédérations pour voter contre lui. Sepp Blatter l'a très mal digéré", explique le journaliste Olivier Martin.

"La haine de l'UEFA"

"C'est une haine non pas seulement d'une personne de l'UEFA. Ça vient de l'organisation de l'UEFA qui n'a pas compris qu'en 1998 je suis devenu président. J'étais secrétaire général et directeur technique, ça suffit Blatter, maintenant tu es un président, c'est trop", a commenté Sepp Blatter, sur la télévision suisse, à propos de la fronde contre lui. Si le président de la FIFA cherche à réaffirmer son autorité, les ennuis judiciaires de son organisation ne sont pas terminés. "Un enquêteur du fisc américain évoque de probables nouvelles mises en accusation", souligne Olivier Martin.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Corruption à la Fifa

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.