Cet article date de plus de cinq ans.

Michel Platini voit sa suspension réduite à quatre ans

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Michel Platini voit sa suspension réduite à 4 ans
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

L'ancienne légende du football a vu sa suspension par le TAS passer de six à quatre ans. Pas suffisant néanmoins pour l'empêcher de démissionner de la présidence de l'UEFA.

C'est la chute d'une icône du foot mondial. Michel Platini a bel et bien commis une faute grave, c'est la conviction des trois juges du Tribunal Arbitral du Sport (TAS). Ce lundi 9 mai, la plus haute juridiction sportive a juste réduit sa suspension de six à quatre ans. Dans la foulée, Michel Platini annonce sa démission de la présidence de l'UEFA. C'est sans doute la fin de sa carrière de dirigeant. "Je prends acte de la décision. Je la vis comme une profonde injustice. Cette décision m'empêchera de facto et, comme par hasard, de me présenter à la prochaine élection du Président de la FIFA", a rédigé Michel Platini dans un communiqué.

Un obscur payement de presque 2 millions d'euros

Au coeur de l'affaire, le payement controversé d'un travail de conseiller, entre 1999 et 2002, auprès de Sepp Blatter, ex-président de la FIFA. Michel Platini touche environ 1.83 million d'euros en 2011, soit neuf ans après la fin de sa mission. Le tribunal reconnaît la validité du contrat oral entre les deux hommes, procédure légale en Suisse, mais n'est pas convaincu par la légitimité du versement. Au soir de son audition devant le tribunal il y a dix jours, l'ancien capitaine des Bleus s'était pourtant montré optimiste. Le feuilleton n'est néanmoins pas terminé : Michel Platini annonce qu'il va poursuivre son combat devant les tribunaux suisses.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.