Eclaboussée par le scandale, la Fifa menacée de perdre ses sponsors

Le monde du football a les yeux rivés sur Zurich. Malgré le scandale de corruption, son président, Sepp Blatter, brigue un cinquième mandat.

France 2

De nombreuses voix, dont celle du président de l'UEFA, Michel Platini, s'élèvent dans le monde du foot pour réclamer la démission du président de la Fifa. Un scrutin pour son successeur a lieu ce vendredi 29 mai, il oppose le président sortant au prince Ali de Jordanie. Or, une nouvelle menace pèse sur la Fifa, déjà fragilisée. Visa s'est ainsi dit prêt, hier, à ne plus sponsoriser l’organisation si des mesures immédiates ne sont pas prises contre la corruption.

Des contrats juteux en jeu

Car en sponsorisant le football, les marques cherchent à asseoir leur image. Coca-Cola, Hyundai ou encore Adidas signent des contrats de plusieurs centaines de millions et peuvent très bien se retirer si elles estiment la réputation de la Fifa ternie.
L'an dernier, Sony a ainsi cessé ses partenariats estimant que la Coupe du monde au Qatar était entachée de trop de scandales.

Le JT
Les autres sujets du JT
La Fédération brésilienne de football, le 28 mai 2015 à Rio de Janeiro (Brésil).
La Fédération brésilienne de football, le 28 mai 2015 à Rio de Janeiro (Brésil). (FABIO MOTTA / ESTADAO CONTEUDO / AFP)