Cet article date de plus d'un an.

Environnement : la chasse aux bidons sur le Tour de France

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
La chasse aux bidons sur le Tour de France
France 2
Article rédigé par
G. Naboulet, T. Guery - France 2
France Télévisions

C’est désormais une interdiction sur le Tour de France : les jets intempestifs de bidons d'eau sont proscrits. Des zones dédiées sont mises en place par l’organisation pour les coureurs.

Alors que chaque équipe utilise entre 3 500 et 5 000 bidons d'eau sur le Tour de France tous les ans, la fédération internationale de cyclisme souhaite mettre fin à la pollution des routes. La question de la collecte des déchets arrive désormais tout en haut du cahier des charges des courses cyclistes. Désormais les coureurs ont pour obligation de jeter leurs bidons dans une zone dédiée. Amendes, pénalités, voir exclusion en cas de récidive : les sanctions sont nombreuses.

Une zone balisée pour les coureurs

Entre cinq et huit zones de collecte sont désormais mises en place à chaques étapes. Elles sont longues de 300 mètres pour permettre aux coureurs de se débarrasser de leurs déchets. Ils sont ensuite ramassés quelques minutes après le passage du peloton par l’organisation ou le public venu en masse pour repartir avec le précieux souvenir.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.