Boxe : Le troisième combat entre Fury et Wilder aura lieu le 24 juillet à Las Vegas

Le contrat officialisant la tenue du troisième combat entre les poids lourds Tyson Fury et Deontay Wilder, le 24 juillet à Las Vegas, a été signé. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Tyson Fury promet le KO à Deontay Wilder lors de leur troisième combat en juillet.  (AL BELLO / GETTY IMAGES NORTH AMERICA)

Qui de Tyson Fury ou Deontay Wilder repartira avec la ceinture WBC des poids lourds ? Le troisième combat se déroulera le 24 juillet prochain, à Las Vegas, a annoncé le boxeur britannique sur Twitter dimanche 23 mai. 

"Wilder le contrat est signé, tu vas te faire défoncer", a annoncé Fury après avoir signé le contrat, dans une vidéo postée sur le compte officiel du promoteur Top Rank qui organise le combat.

Les deux hommes de sont déjà affrontés à deux reprises, faisant match nul lors du premier combat, en décembre 2018, alors que l'Anglais a remporté le second, par jet de l'éponge au 7e round en février 2020.

Une organisation chaotique pour la troisième manche

Le contrat pour le deuxième combat entre Fury et Wilder prévoyait une troisième manche, mais la pandémie de Covid-19 en avait compliqué l'organisation, si bien que Fury avait fini par se mettre d'accord avec Anthony Joshua, détenteur des ceintures WBA, IBF, WBO et IBO pour un combat de réunification des titres 100% anglais.

Le "Roi des Gitans" avait lui-même annoncé sur son compte Twitter que le combat devait se tenir le 14 août en Arabie saoudite, mais le clan Wilder a fait capoter ce projet. Il a obtenu un arbitrage d'un ancien juge américain estimant qu'il avait jusqu'au 15 septembre pour honorer le troisième volet de son affrontement avec l'Américain (35 ans), à qui il avait infligé son premier nul et sa première défaite après 42 victoires dont 41 avant la limite.

Fury (32 ans) est, lui, invaincu en 31 combats, avec 30 victoires dont 21 avant la limite. L'Anglais, qui avait largement dominé le second combat a promis l'enfer à son futur adversaire, dans son langage fleuri habituel. "Wilder est une mauviette, qui se cherche des excuses et un merdeux. Mais on va abréger ses souffrances", a-t-il commenté dans la vidéo."Il va sérieusement se faire défoncer en morceaux. Je vais lui causer une autre blessure à l'épaule une autre blessure au biceps, une blessure à la jambe, une blessure au scrotum, la totale", a-t-il ensuite détaillé, avant de signer les documents. Il a conclu : "Tu seras KO à la fin du premier round. Je possède ton âme, ton mojo, tout, tu es sous mon contrôle". Le match est déjà lancé.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Boxe

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.