Basket : un lycéen handicapé américain intègre une équipe NBA

L'équipe des Philadelphia Sixers a offert un contrat d'honneur à ce lycéen trisomique de 18 ans, auteur d'un bel exploit avec l'équipe de son lycée.

Capture d\'écran de la vidéo YouTube montrant l\'exploit de Kevin Grow (numéro 33), un lycéen trisomique de 18 ans, qui a inscrit 14 points lors d\'un match de basket en Pennsylvanie (Etats-Unis) en février 2014.
Capture d'écran de la vidéo YouTube montrant l'exploit de Kevin Grow (numéro 33), un lycéen trisomique de 18 ans, qui a inscrit 14 points lors d'un match de basket en Pennsylvanie (Etats-Unis) en février 2014. ( FRANCETV INFO )

Un adolescent handicapé est devenu une star du basket aux Etats-Unis, grâce un exploit et une vidéo qui lui ont valu d'être recruté par l'équipe NBA des Philadelphia Sixers. Lundi 17 février, USA Today (en anglais) a raconté la belle histoire de ce jeune trisomique de 18 ans. Son nom : Kevin Grow.

Lors du dernier match de la saison disputé par son équipe à domicile, le lycée de Bensalem High, contre celui de Neshaminy High en Pennsylvanie, dans le nord-ouest des Etats-Unis, son coach le fait entrer sur le terrain pour les deux dernières minutes de la rencontre. En un temps record, Kevin Grow marque quatorze points, dont trois paniers à trois points. Le jeune champion, atteint de trisomie 21, est ovationné par le public. La vidéo de sa performance a été publiée le 8 février sur YouTube. Elle a déjà été visionnée à plus de 670 000 reprises.

Le lycéen trisomique a ainsi attiré l'attention de Sam Hinkie, le président du club des Philadelphia Sixers, et du coach de l'équipe de NBA, Brett Brown. Ils ont décidé de lui offrir un contrat d'honneur de deux jours, que le jeune homme a signé.

Un cadeau qui lui a déjà permis d'avoir un maillot à son nom et une place dans le vestiaire de l'équipe.

Kevin Grow a aussi pu s'entraîner avec les stars de Philadelphie.

Lors du prochain match contre des Philadelphia Sixers contre les Cleveland Cavaliers, il participera à la cérémonie d'ouverture et écoutera l'hymne national sur le parquet aux côtés des géants du basket. Il pourra ensuite regarder le match sur le banc des remplaçants, au plus près des joueurs. Et peut-être même pourra-t-il entrer sur le terrain pour un nouvel exploit.