Coupe du monde : si l'Allemagne a écrasé le Portugal, c'est (un peu) grâce à Schumacher

L'attaquant de la Mannschaft Lukas Podolski a indiqué que son équipe avait été galvanisée par la nouvelle de l'amélioration de l'état de santé du pilote.

Les joueurs allemands célèbrent le deuxième but de leur équipe contre le Portugal, lundi 16 juin 2014 lors d\'un match de Coupe du monde à Salvador (Brésil).
Les joueurs allemands célèbrent le deuxième but de leur équipe contre le Portugal, lundi 16 juin 2014 lors d'un match de Coupe du monde à Salvador (Brésil). (PATRIK STOLLARZ / AFP)

Face au Portugal de Cristiano Ronaldo, l'Allemagne de Thomas Müller s'est promenée (4-0), lundi 16 juin à Salvador (Brésil) lors du premier match du groupe . Une performance accomplie réalisée grâce à un collectif bien huilé, l'expulsion rapide d'un joueur portugais... et la sortie de coma de Michael Schumacher, officialisée quelques heures plus tôt. C'est en tout cas ce qu'à indiqué à la presse l'attaquant allemand Lukas Podolski, entré en jeu à la 82e minute.

"De la motivation supplémentaire"

"Quand vous apprenez une telle chose à propos d'un bon ami, ça vous aide, et vous donne une source de motivation supplémentaire", a expliqué Podolski, qui a dédié la victoire de son équipe au pilote, sérieusement blessé à la tête lors d'un accident de ski en décembre. "C'était vraiment important pour nous tous d'apprendre qu'il était sorti de l'hôpital. Il va bien, son état de santé s'améliore, et c'est une excellente nouvelle".

Podolski, qui avait déjà rendu hommage à Schumacher en février, a même indiqué vouloir soulever la Coupe du monde pour lui. "C'est un type bien, qui adore le foot. Peut-être qu'il a regardé le match, ou bien qu'on l'a tenu au courant du résultat. Si on remporte le titre, cela sera pour nous, mais aussi pour lui".