Tennis : "Rafael sait revenir en forme assez rapidement", confie Toni Nadal, confiant pour la participation de Rafael Nadal à Roland-Garros

L'oncle et ex-entraîneur de l'ancien numéro 1 mondial s'est montré rassurant à l'occasion du Masters 1000 de Madrid, pour lequel le gaucher de 36 ans a dû déclarer forfait.
Article rédigé par franceinfo: sport avec AFP
France Télévisions - Rédaction Sport
Publié
Temps de lecture : 1 min
Toni Nadal, en conférence de presse lors du tournoi de Stuttgart, le 11 juin 2022. (TOM WELLER / AFP)

Alors que Rafael Nadal n'a plus joué un seul match depuis l'Open d'Australie, son oncle, Toni Nadal, s'est montré confiant, à moins d'un mois de Roland-Garros. Auprès de la télévision espagnole RTVE, il a ainsi déclaré, lundi 24 avril, qu'"il ne manque pas grand chose" à son neveu avant de revenir à la compétition.

Blessé au psoas, l'Espagnol de 36 ans, n'a de cesse de repousser sa date de retour, déclarant forfait pour les tournois de Monte-Carlo, Barcelone et Madrid. Pour son entraîneur historique, aujourd'hui coach de Félix Auger-Aliassime, sa participation à Roland-Garros n'est pas encore à remettre en question. "Rafael est en train de se soigner, il ne manque pas grand chose pour qu'il revienne à la compétition. Mais cela n'a pas été possible pour lui d'être présent sur ce tournoi (à Madrid)." a-t-il ainsi indiqué à la télévision espagnole.

Conscient de la dynamique au ralenti de son ancien poulain, Toni Nadal reconnaît qu'il n'arrivera pas forcément dans la peau d'un favori. "Évidemment, il n'arrivera pas avec une très bonne préparation, on ne doit pas se voiler la face. Je crois qu'il n'a plus disputé aucun match depuis le 10 janvier [le 18 janvier précisément], et avant il n'avait pas beaucoup joué en compétition non plus. Mais je crois que Rafael sait revenir en forme assez rapidement". 

Redescendu au 14e rang mondial, et alors qu'il va perdre des points ATP après son quart de finale à Madrid l'année dernière, Rafael Nadal devra forcément faire avec un tableau plus difficile qu'à l'accoutumé. Ce qui aura une influence sur ses performances porte d'Auteuil, comme le concède Toni Nadal : "Cela dépend beaucoup du tirage au sort. Si tu as la chance d'avoir un tirage assez accessible dans les premiers tours, après..." Celui qui a remporté 14 fois le tournoi parisien bénéficie en tout cas de la confiance des siens, à l'image de son oncle : "On rêve de cela, nous la famille, et lui aussi. Je crois qu'il a le mental pour aller le chercher".

Avec cette absence de longue durée du maître des lieux, la course à la Coupe des Mousquetaires sera plus ouverte que jamais en 2023.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.