Roland Garros 2022 : Diane Parry seule rescapée, Richard Gasquet et Corentin Moutet à la trappe... Le résumé de la journée des Français

Diane Parry a confirmé son exploit du premier tour, mercredi, mais les autres Français n'ont rien pu faire.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Diane Parry a remporté son deuxième tour à Roland-Garros, le 25 mai 2022, tandis que Richard Gasquet et Corentin Moutet se sont inclinés. (AFP)

Sur les courts de Roland Garros, cinq Français étaient en lice mercredi 25 mai pour décrocher un billet pour le troisième tour. Diane Parry a confirmé son bel état de forme en disposant de la Colombienne Camila Osorio.

Elsa Jacquemot, qui affrontait Angelique Kerber sur le court Central, n'a pas fait le poids face à l'Allemande, ancienne numéro un mondiale. C'est également terminé pour tous les hommes en lice ce mercredi : Richard Gasquet, Grégoire Barrere et Corentin Moutet ont été éliminés. 

Diane Parry continue sur sa lancée

Diane Parry, qui avait créé la surprise en écartant la tenante du titre, Barbora Krejcikova, a continué sur les mêmes bases en dominant la Colombienne Camila Osorio, 66e au classement WTA (6-3, 6-3). C'est donc une deuxième victoire consécutive sur une joueuse mieux classée pour la Française, qui pointe au 97e rang.

"Je savais que je devais être agressive et solide dans l'échange. C'est ce que j'ai essayé de mettre en place aujourd'hui et je suis plutôt contente de la manière", a réagi la gagnante, juste après son match. Désormais, place au troisième tour pour la Tricolore, face à l'Américaine Sloane Stephens. "Je vais entamer ce match de la même manière qu'aujourd'hui, rentrer sans pression, jouer mon tennis, être agressive et tout donner sur le court pour essayer d'aller le plus loin."

Richard Gasquet et Corentin Moutet n'ont pas fait le poids

Ils ne partaient pas favoris et n'ont pas réussi à inverser la tendance. Corentin Moutet a bien eu un sursaut d'orgueil au début du troisième set, mais Rafael Nadal a une nouvelle fois enclenché la surmultipliée pour faire craquer le Français (6-3, 6-1, 6-4).

Richard Gasquet, lui, a eu beaucoup de mal à exister face à Sebastian Korda. Le Biterrois s'est incliné malgré une première manche plus disputée que les deux autres (7-6, 6-3, 6-3). Dépassé dans tous les aspects du jeu, Gasquet a admis son infériorité, en conférence de presse, mais a aussi pris rendez-vous pour 2023.

Pas d'exploit pour les outsiders Gregoire Barrere et Elsa Jacquemot

Comme en 2019, Gregoire Barrere s'est arrêté au deuxième tour. Le Français de 28 ans a chuté contre John Isner (6-4, 6-4, 3-6, 7-6 [7-5]). Bénéficiaire d'une invitation, le 210e joueur mondial n'avait rien à perdre face à l'Américain de 37 ans, 26e à l'ATP. Plus tranchant sur ses services (23 aces), plus puissant et précis, le géant américain, tête de série n°23, a fait plier le Français.

C'est fini également pour Elsa Jacquemot, battue en deux sets (6-2, 7-6 [7-2]). Sacrée chez les juniors en 2020, la Française de 19 ans faisait face à l'ancienne numéro 1 mondiale Angelique Kerber. La 215e joueuse mondiale n'est pas parvenue à tirer profit des erreurs de son adversaire. Dans une bataille engagée sur les lignes de fond de court, la Française s'est sabordée, accumulant 39 fautes directes.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Roland-Garros 2022

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.