JO 2021 - VTT cross country : le phénomène Pidcock en or, déception pour van der Poel et les Français

À 21 ans, Thomas Pidcock a écrasé la course olympique de VTT cross country, marquée par l'abandon de Mathieu van der Poel et les défaillances tricolores.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le Britannique Thomas Pidcock, au premier plan, devant le Suisse Nino Schurter lors de la course olympique à Tokyo, le 26 juillet 2021. (CHRISTOPHE ENA / AP)

Les déceptions s'enchaînent pour la délégation française à Tokyo. Après celles de la nuit en natation, en surf et en triathlon, c'est en VTT cross country masculin que de grands espoirs de médailles ont été douchés, lundi 26 juillet : ceux de Victor Koretzky et du champion du monde Jordan Sarrou.

Le premier, distancé après trois tours dans le peloton de tête, a terminé à la 5e place, tandis que le second (9e) n'a jamais été dans le coup. Autre grand battu du jour : Mathieu van der Poel, parti à la faute dès les premières minutes de la courses, avant d'abandonner à la fin du 5e tour.

Mathieu van der Poel est parti à la faute dans ce début d'épreuve de VTT Cross-Country. Ses chances de titre olympique semblent s'envoler.
.

Les prétendants français et néerlandais pas au rendez-vous, la course s'est donc jouée entre d'autres favoris, à savoir le phénomène britannique Thomas Pidcock (sorte de van der Poel d'outre-Manche) et le duo suisse Mathias Flueckiger et Nino Schurter, talonnés de près par le Néo-zélandais Anton Cooper. 

Pidcock or catégorie 

Mais après trois tours de chauffe, Thomas Pidcock - qui court le reste de l'année sur route dans l'équipe Ineos-Grenadiers - s'est échappé tout en puissance. Seul Mathias Flueckiger l'a dans un premier temps suivi, avant de craquer lui aussi face au punch du Britannique, inarrêtable sur le parcours très technique d'Izu. Les deux premières places scellées, on a eu le droit à une belle bagarre pour le bronze entre le tenant du titre Nino Schurter, Anton Cooper et le Français Victor Koretzky, revenu au contact à mi-course.

Une fête à laquelle le Tchèque Ondrej Cink s'est invité quelques minutes à l'entame du 5e tour, avant de crever. Mais c'est surtout l'Espagnol David Valero Serrano qui est revenu de nulle part dans le 5e tour, pour coiffer ce trio sur le poteau et décrocher la médaille de bronze derrière Mathias Flueckiger, en argent, et l'intouchable Thomas Pidcock, qui a dominé la course de la tête et des épaules. À 21 ans, et un mois après une fracture de la clavicule début juin, Pidcock est champion olympique de VTT.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers VTT aux Jeux olympiques de Tokyo 2021

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.