Vidéo Rugby à 7 : Antoine Dupont et les Bleus battus en demies du Tournoi de Vancouver, les Françaises en finale

L'équipe de France masculine de rugby à 7 n'a rien pu faire face à la Nouvelle-Zélande, dimanche (28-26). De leur côté, les Françaises ont réussi l'exploit de sortir les favorites australiennes (21-19) pour rallier la finale.
Article rédigé par Théo Gicquel, franceinfo: sport
France Télévisions - Rédaction Sport
Publié
Temps de lecture : 2 min
Antoine Dupont lors du Tournoi de rugby à 7 de Vancouver, le 24 février 2023. (JEFF VINNICK / AFP)

Une sur deux. Toutes les deux engagées en demi-finales du Tournoi de Vancouver du rugby à 7, les équipes de France ont connu une issue différente. Les hommes ont échoué à contenir la Nouvelle-Zélande, alors que les femmes ont su sortir les Australiennes, meilleure nation mondiale.

Dupont actif, les Bleus trop courts

Auteur de l'essai décisif en quarts de finale, Antoine Dupont était cette fois remplaçant pour la demi-finale du Tournoi de Vancouver, dimanche 25 février. Le demi de mêlée a joué cinq minutes, toutes en seconde période, mais n'a pu empêcher la défaite de son équipe (28-26), plus large que le score ne le laisse penser.

En une poignée d'actions, le joueur du Stade toulousain a pourtant montré plusieurs fulgurances, comme lorsqu'il a arraché le ballon des mains d'un adversaire, où quand sa passe après une percée plein centre a glissé des mains de Paulin Riva.

Alors que les Bleus sont menés de 16 points par la Nouvelle-Zélande à une vingtaine de secondes de la fin, Antoine Dupont arrache un ballon dans les bras néo-zélandais et permet ensuite à ses coéquipiers de se projeter rapidement, jusqu'à l'essai de Rayan Rebbadj.
Vancouver : le bon travail d'Antoine Dupont permet à Rayan Rebbadj de sauver l'honneur Alors que les Bleus sont menés de 16 points par la Nouvelle-Zélande à une vingtaine de secondes de la fin, Antoine Dupont arrache un ballon dans les bras néo-zélandais et permet ensuite à ses coéquipiers de se projeter rapidement, jusqu'à l'essai de Rayan Rebbadj.

Malgré un bon Jefferson Lee-Joseph (deux essais), les Bleus ont souffert face à la vivacité des All Blacks, qu'ils n'ont battu que six fois en 67 confrontations. Cody Vai (un essai) et Akuila Rokolisoa (deux essais) ont particulièrement fait mal aux Français en vitesse.

Les Bleus pourront toutefois repartir du Canada sur le podium s'ils battent les Etats-Unis en petite finale (1h10). Les Néo-Zélandais joueront, eux, le titre face aux Argentins à 2h23.

Les Françaises sortent les favorites et vont en finale

Un peu plus tôt, les Françaises ont connu meilleure issue dans leur demi-finale. Elles ont réussi un véritable exploit en éliminant les numéro 1 mondiales australiennes 21-19, et accèdent à leur deuxième finale de la saison. Les deux équipes avaient rallié la pause à égalité (14-14) après deux essais de chaque côté.

Séraphine Okemba avait répondu à l'ouverture du score de Madison Ashby, avant que les Tricolores n'enchaînent avec un nouvel essai de la meilleure marqueuse de l'histoire du 7 français, Camille Grassineau (93 essais). 

Vancouver : le résumé de France - Australie (F)

En deuxième période, l'essai d'Anne-Cécile Ciofani dans l'axe a longtemps suffi à envoyer les Françaises en finale. Mais l'ultime possession aussie a vu Maddison Levi inscrire l'essai de l'espoir, mais la transformation a été ratée. De quoi soulager les Françaises - comme le XV de France cet après-midi - qui disputeront la finale face à la Nouvelle-Zélande, à 1h43.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.