Renforts étrangers pour la sécurisation des JO : il s'agit de "quelque chose de classique", affirme le délégué national du syndicat Alliance Police Nationale

Publié
Durée de la vidéo : 7 min
Renforts étrangers pour la sécurisation des JO : il s'agit de "quelque chose de classique", affirme le délégué national du syndicat Alliance Police Nationale
Article rédigé par franceinfo - J. Benedetto
France Télévisions
franceinfo
Plusieurs pays étrangers vont envoyer des soldats pour renforcer la sécurité des Jeux olympiques et paralympiques de Paris cet été, a annoncé le ministère des Armées, jeudi 28 mars. Invité du 12/13 info, vendredi, Eric Henry, délégué national du syndicat Alliance Police Nationale, réagit à cette annonce.

Le ministère des Armées a annoncé, jeudi 28 mars, que plusieurs nations étrangères vont envoyer des soldats pour renforcer la sécurité des Jeux olympiques et paralympiques de Paris cet été. "On est pleinement dans le cadre de la coopération internationale", explique Éric Henry, délégué national du syndicat Alliance Police Nationale, dans le 12/13 info, vendredi. Il affirme qu'il s'agit de "quelque chose de classique, de courant, lorsqu'il y a des événements majeurs, des événements internationaux".

"Optimiser la sécurisation sur notre territoire"

Cette "coopération internationale" permet "d'optimiser la sécurisation sur notre territoire", explique Éric Henry. "Ça permet aussi de davantage connaître notamment les hooligans ou divers groupuscules qui pourraient attenter aux intérêts durant cette manifestation", ajoute-t-il. "Il y a bien l'Union européenne, on a aussi l'Otan. Donc la coopération internationale, elle est protéiforme, et lorsqu'il y a un événement impliquant des centaines de pays à travers le monde, il est normal que les uns et les autres, de par la connaissance de leur tissu délinquant (...), mettent la main à la pâte (...) pour justement que ce soit une réussite", estime-t-il.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.