Reportage Né en 1924 lors des premiers JO de Paris, le doyen des porteurs de la flamme olympique de Paris 2024 fête ses 100 ans

Charles Coste, ancien champion olympique de cyclisme, fête ses 100 ans jeudi. Dans quelques mois, il sera l'un des 10 000 relayeurs de la flamme olympique pour les Jeux de Paris.
Article rédigé par Boris Loumagne
Radio France
Publié
Temps de lecture : 2 min
Charles Coste, champion olympique en poursuite par équipes en cyclisme sur piste aux Jeux de Londres en 1948. (BORIS LOUMAGNE / FRANCEINFO)

Le parcours du relais de la flamme olympique commence dans trois mois. Elle partira de Marseille et passera par les Antilles, le Mont Saint-Michel ou encore la grotte de Lascaux. 400 villes traversées et 10 000 relayeurs. Le plus âgé d’entre eux s’appelle Charles Coste. Il fête ses 100 ans, jeudi 8 février. C’est un ancien champion olympique de cyclisme. Il vit à Bois-Colombes, dans les Hauts-de-Seine.

Dans le petit salon de Charles Coste, la pendule semble reculer quand l’ancien coureur cycliste ouvre son grand cahier intitulé "Ma vie sportive, 1942 - 1959". L'un des sommets de sa carrière, ce sont les Jeux Olympiques de Londres en 1948. Il est alors cycliste amateur et, avec ses trois coéquipiers - Pierre Adam, Serge Blusson et Fernand Decanali -, ils remportent la médaille d’or en poursuite par équipe.

Une course immortalisée par ces coupures de presse et ces photos jaunies : "Voilà. Ça, c'est le départ de l'épreuve… Moi, je suis à la tête du départ… Là, c'était sur le podium. Moi, je suis derrière, là. Nous avons reçu la médaille dans un écrin, on ne vous la donnait pas autour du cou, à l'époque. Après, on nous a dit 'Écoutez, on ne trouve pas le disque de La Marseillaise, vous pouvez descendre'."

"C'est un grand honneur, pour un sportif, de porter la flamme"

Pas de Marseillaise, mais cette médaille d’or qui lui ouvre les portes du monde professionnel. Il court alors aux côtés des plus grands : "Kubler, Bobet, Robic…" Le vélo, c’est toute sa vie, à Charles Coste : "Mes parents m'avaient acheté un tricycle quand j'avais 2 ans et demi. À 10 ans, je disais que je serais général ou champion olympique."

Le vélo, c’est aussi ce qui lui a permis de rencontrer sa femme. Et le vélo lui offre, aujourd’hui, l’opportunité d’être l’un des porteurs de flamme des JO 2024 : "Je suis un peu handicapé par mes genoux mais j'essayerai de porter la flamme quelques mètres quand même. Parce que c'est un grand honneur, pour un sportif, de porter la flamme. Je vais voir avec mon rhumatologue, qu'il me soigne". Charles Coste est né en 1924, année des JO de Paris. Cent ans après, il participera à sa manière à cette nouvelle édition dans la capitale. La grande boucle est bouclée.

Né en 1924 lors des premiers JO de Paris, le doyen des porteurs de la flamme olympique de Paris 2024 fête ses 100 ans. Le reportage de Boris Loumagne

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.