Paris 2024 : la plateforme pour obtenir les autorisations pour franchir les périmètres de sécurité sera mise en ligne le 10 mai

Le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, a rappelé lundi que ces laissez-passer prendront la forme d'un QR Code.
Article rédigé par franceinfo
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Un chantier préparatoire des Jeux de Paris 2024 sur la place de la Concorde, à Paris, le 4 avril 2024. (GUILLAUME BAPTISTE / AFP)

Top départ des inscriptions dans un mois. La plateforme pour obtenir les QR Code nécessaires pour franchir certains périmètres de sécurité autour des sites de compétition, pendant les Jeux olympiques et paralympiques à Paris, sera mise en ligne le 10 mai, a annoncé Gérald Darmanin, lundi 8 avril, dans les colonnes du Parisien. Elle concerne "plusieurs dizaines de milliers de personnes : habitants, ayants droit (invités), consommateurs, personnes travaillant dans le secteur".

"Si vous ne vous êtes pas inscrits, vous ne pourrez pas rentrer", prévient le ministre de l'Intérieur. Ce document sera nécessaire pour entrer dans le périmètre de sécurité dès qu'il sera rendu "étanche", soit une semaine avant la cérémonie d'ouverture, explique Gérald Darmanin : "Piéton ou non piéton, vous devrez présenter votre QR code et votre pièce d’identité lors du contrôle. Une fois dans ce périmètre, votre liberté sera totale."

Internet ne sera pas le seul moyen pour s’inscrire sur la plateforme. "Avec la mairie de Paris, nous ferons du porte-à-porte, déposerons des tracts dans les boîtes aux lettres, on aidera les gens à s’inscrire, détaille le ministre. Les forces de l’ordre feront du discernement : si un monsieur de 95 ans arrive avec sa pièce d’identité, on fera le travail avec lui." Gérald Darmanin rappelle par ailleurs que 45 000 policiers et gendarmes surveilleront la zone de sécurité sur toute la période.

Début mars, le ministre de l'Intérieur avait rappelé que des "criblages" seraient réalisés "sur près d'un million d'individus" pour assurer la sécurité des Jeux. Toutes les personnes "concernées de près ou de loin par les Jeux olympiques" feront l'objet de vérifications, promettait Gérald Darmanin, qui affirmait alors que 100 000 de ces criblages avaient déjà été réalisés. Ils concerneront notamment les personnes qui demanderont ces QR code, a-t-il confirmé lundi.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.