Paris 2024 : la délégation israélienne sous haute sécurité

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min
Santé : une pollution meurtrière à l’échelle de la planète
Santé : une pollution meurtrière à l’échelle de la planète Santé : une pollution meurtrière à l’échelle de la planète (France 2)
Article rédigé par France 2 - Vahramian, M. Benoliel, Y. Amiel, S. Yassine
France Télévisions
France 2
Les États-Unis, l’Iran et Israël seront parmi les délégations les plus surveillées de la quinzaine des Jeux olympiques à Paris. Israël travaille de près avec les autorités françaises pour assurer la sécurité de ses athlètes.

C’est la photo officielle de la délégation israélienne. 200 membres, dont près de 80 athlètes, prennent la pose. Tous sont prêts pour les JO de Paris, entre appels au boycott et menace terroriste. “Je n’ai pas peur, j’ai confiance en le pays qui me reçoit. Je vais donner mon max et j’espère que tout ira bien”, explique l’un d’eux.

Le traumatisme des JO de 1972 à Munich


Les athlètes israéliens ont été préparés mentalement à une compétition perturbée : des insultes ou des huées. “Moi, je n’entends pas ce qui se passe autour. J’écoute mes coachs, ce que j’ai dans ma tête. Le public peut bien crier sur moi, je fais de mon mieux avec tout mon cœur”, décrit Raz Hershko, championne de judo. La sécurité à Paris sera maximale, avec la guerre à Gaza et le traumatisme des JO de 1972 à Munich.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.