Paris 2024 : la baignade d'Anne Hidalgo dans la Seine le 23 juin "probablement reportée" en raison des fortes pluies de mai et du débit du fleuve

La baignade de la maire de Paris pourrait être reportée au dimanche 30 juin.
Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min
La maire de Paris, Anne Hidalgo, le 9 juillet 2022 sur les quais de Seine, à Paris. (ALAIN JOCARD / AFP)

La baignade dans la Seine de la maire de Paris Anne Hidalgo (PS), initialement prévue dimanche 23 juin à un mois des Jeux olympiques (26 juillet-11 août), sera "probablement reportée", a appris vendredi 7 juin l'AFP auprès de la ville de Paris. Ce probable report est justifié par "les fortes pluies du mois de mai" ainsi que le "débit très fort du fleuve".

La date de report la plus probable est celle du dimanche 30 juin, alors que le préfet de police de Paris, Laurent Nuñez, et le préfet de région, Marc Guillaume, ont également été invités à plonger. Emmanuel Macron a aussi promis qu'il se baignerait dans le fleuve parisien, sans donner de date.

Les répétitions de la cérémonie déjà reportées à cause de la pluie

La cérémonie d'ouverture ainsi que les épreuves de triathlon, natation-marathon et paratriathlon se dérouleront sur la Seine cet été. Mais à moins de deux mois du début des Jeux, les pluies des derniers mois ont déjà empêché les répétitions de la cérémonie d'ouverture de se dérouler, tout comme les entraînements des nageurs en eau libre.

Depuis le 1er juin et la mise en service du bassin de rétention des eaux pluviales et usées d'Austerlitz, des prélèvements quotidiens sont effectués en amont du site olympique. En cas de précipitations intenses, de l'eau non traitée mélange de pluie et d'eaux usées peut être rejetée dans le fleuve, un phénomène que les ouvrages de rétention ont vocation à empêcher.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.