JO 2021 : Diniz veut briser la malédiction, derniers espoirs français en canoë... Ce qu'il ne faut pas manquer dans la nuit de jeudi à vendredi

Pour le dernier 50 km marche aux Jeux olympiques, Yohann Diniz vise une médaille, vendredi, tandis que le canoë français abat ses dernières cartes pour ne pas rentrer bredouille.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Yohann Diniz lors des championnats du monde de Doha, le 28 septembre 2019. (PHILIPPE MILLEREAU / KMSP / AFP)

Maudit lors de ses trois premiers Jeux olympiques, Yohann Diniz compte bien briser sa série noire sur le 50 km marche avant de voir son épreuve fétiche disparaître des JO à Paris. En canoë, Adrien Bard et le kayak féminin sont les derniers espoirs de médaille française. Enfin, en basket, l'invicible armada américaine défie les championnes d'Europe serbes pour une place en finale.

La dernière marche de Yohann Diniz 

À 43 ans, Yohann Diniz, recordman du monde du 50 km marche (3h32'33'') va tirer sa révérence olympique. Le champion du monde 2017 et triple champion d'Europe s'élancera à 22h30 avec ses adversaires pour cette dernière apparition de son épreuve au programme des JO.

Dans l'humidité de Sapporo, il tentera d'oublier son cauchemar vécu à Rio en 2016, où il avait été pris d'atroces douleurs intestinales. La tâche ne sera pas simple pour le champion français, qui n'a plus pris part à un 50 km marche depuis 2019, où il avait abandonné dans la chaleur qatarie à Doha lors des championnats du monde. Mais il assure avoir travaillé pour revenir en forme et s'offrir une belle sortie.

>> Suivez le 50 km marche à partir de 22h15 sur france.tv

Deux bateaux bleus pour éviter le zéro pointé en canoë

En slalom ou en sprint, le canoë français court toujours après une médaille à Tokyo et le temps commence à manquer. Vendredi matin, les deux dernières chances françaises se jettent à l'eau. En canoë monoplace 1 000 m, Adrien Bart participe à ses deuxièmes JO et disputera la quatrième série, à 3h08. Médaillé de bronze aux championnats du monde 2019, il avait pris la neuvième place à Rio en 2016. Cette fois, Bart vise le podium.

Quelques minutes plus tard, à 3h30, les Françaises Sarah Guyot, Manon Hostens, Léa Jamelot et Vanina Paoletti prennent le départ de la première série du kayak à 4 (500 m). En cas de qualification, Bart et l'équipage féminin disputeront un quart de finale, respectivement à 4h35 et 5h05.

>> Suivez les épreuves de canoë à partir de 2h25 sur france.tv

Heurtault veut imiter Da Costa en karaté

Avec le titre remporté par Steven Da Costa jeudi, le karaté tricolore a ramené une breloque dès la première journée de la discipline au programme olympique. Place désormais à Leïla Heurtault, engagée chez les moins de 61 kilos. La Française, championne du monde par équipes en 2016 et 2018, devra prendre l'une des deux premières places dans sa poule de cinq karatékas pour s'assurer une médaille avant de disputer les demi-finales. Elle sera opposée à la Vénézuélienne Claudymar Garces Sequera, la Japonaise Mayumi Someya et la Chinoise Xiaoyan Yin et la Turque Merve Coban.

>> Suivez le parcours de Leïla Heurtault en karaté à partir de 5h28 sur france.tv

Les invincibles Américaines face à la Serbie en basket

Invaincue aux JO depuis 53 matchs, la sélection féminine américaine de basket fonce vers un nouveau titre olympique. Après avoir battu l'équipe de France lors de son dernier match de poules puis l'Australie en quarts de finale, c'est la Serbie, championne d'Europe, qui se dresse sur la route de Sue Bird, Diana Taurasi et des autres stars américaines. Qui défiera la France ou le Japon en finale ? Réponse à partir de 6h40.

>> Suivez la demi-finale entre les États-Unis et la Serbie à partir de 6h40 sur france.tv

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Karaté aux Jeux olympiques de Tokyo 2021

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.