Cet article date de plus de deux ans.

JO de Pékin : le dopage de la patineuse russe Kamila Valieva prend une tournure diplomatique

Publié Mis à jour
JO de Pékin : le dopage de la patineuse russe Kamila Valieva prend une tournure diplomatique
JO de Pékin : le dopage de la patineuse russe Kamila Valieva prend une tournure diplomatique JO de Pékin : le dopage de la patineuse russe Kamila Valieva prend une tournure diplomatique
Article rédigé par franceinfo
France Télévisions

Une affaire de dopage concernant la patineuse russe Kamila Valieva secoue les Jeux olympiques d'hiver de Pékin. Le Kremlin a haussé le ton et lui a apporté son soutien. 

Lundi 7 février, après une prestation éblouissante, la patineuse russe Kamila Valieva, 15 ans, faisait triompher l'équipe russe de patinage par équipes avec la médaille d'or. Une victoire entachée dès le lendemain à l'annonce du contrôle positif à une substance interdite. Un test effectué sur la patineuse en Russie, avant les Jeux olympiques, en décembre dernier, a révélé des traces de trimétazidine. Un produit utilisé pour soulager les engines de poitrine, mais interdit par l'agence mondiale anti-dopage. 

Scandale à Pékin 

C'est le premier scandale de ces JO, le CIO a diligenté une enquête. "Nous avons une politique à 100% contre le dopage et nous voulons combattre tous les cas de dopage. Mais en ce qui concerne Kamila Valieva nous devons attendre que son cas soit examiné jusqu'au terme de la procédure", a témoigné Marc Adams, porte-parole du comité internationale olympique, en conférence de presse. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.