JO 2021 : les handballeurs français maîtrisent, Océanne Muller frôle la médaille... Ce qu'il faut retenir de la première nuit à Tokyo

Pas encore de médaille mais un premier frisson et des déceptions pour le clan français à Tokyo, dans la nuit de vendredi à samedi.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Océanne Muller concentrée en finale du tir à la carabine aux Jeux olympiques de Tokyo le 24 juillet 2021. (CURUTCHET VINCENT / KMSP)

Officiellement lancés par la cérémonie d'ouverture du vendredi 23 juillet, les Jeux olympiques de Tokyo ont débuté pendant que la France était plongée dans la nuit. Pour lancer les hostilités, le programme était plutôt léger. Le tir à la carabine dames a décerné les premières médailles de la compétition et les Bleus ne sont pas passés loin de débloquer déjà leur compteur avec Océanne Muller. 

Qiang Yang première championne olympique

La première médaille d'or des Jeux olympiques de Tokyo a finalement été décrochée par la Chinoise Qiang Yang au tir à la carabine (10 mètres). Elle a profité de l'effondrement de la Russe Anastasiia Galashina (2e), pourtant solidement installée en tête, pour hisser son pays en tête du tableau des médailles. La troisième breloque, en bronze, a été décrochée par la Suisse Nina Christen. La hiérarchie des nations n'évoluera plus jusqu'à 8h40 et le dénouement du concours d'haltérophilie chez les femmes de moins de 49kg.

Océanne Muller effleure la médaille au tir

Elle n'avait appris sa qualification que deux mois plus tôt en devenant championne d'Europe, alors qu'elle venait d'être surclassée de chez les juniors. La jeune Océanne Muller n'est pas passée loin d'une médaille olympique. Du haut de ses 18 ans, l'Alsacienne a terminé 5e de la finale du tir à la carabine (10 mètres), après avoir impressionné lors des qualifications avec une remontée fantastique. Le clan français devra encore patienter pour ouvrir son compteur au tableau des médailles.

Plus jeune engagée de l'épreuve de la carabine à 10 mètres, l'Alsacienne Océanne Muller, 18 ans, termine à la cinquième place après un parcours remarquable.

Entrée réussie pour les handballeurs français

Vice-championne olympique à Rio en 2016, l'équipe de France de handball a débuté son tournoi par une victoire contre l'Argentine (33-27). En maîtrise, les hommes de Guillaume Gille ont assumé leur statut de favoris. Le gardien Vincent Gérard (10 arrêts) et le jeune Melvyn Richardson (7/7 au tir) ont assuré le spectacle. Ils prennent provisoirement la première place du groupe A et retrouveront le Brésil dans deux jours.

Pour son premier match de poules, l’équipe de France se défait facilement des Argentins 33-27. Melvyn Richardson termine la rencontre avec 7 buts.

Luca Mkheidze jouera une médaille

Quoiqu'il arrive, le judoka français Luka Mkheidze combattra pour une médaille chez les moins de 60kg. Il a d'abord réussi son entrée en lice en prenant sa revanche sur l'Espagnol Francisco Garrigos, qui l'avait battu en finale des derniers championnats d'Europe. Puis, il s'est offert une victoire par ippon contre l'Ukrainien Artem Lesiuk. Sa demi-finale est prévue à partir de 10 heures heure française.

En bref : Bové et Tarantola en demi-finales, Boukli déjà éliminée

La nuit n'a globalement pas été très favorable aux premiers sportifs français entrés en lice à Tokyo. En badminton, Xuefei Qi et le double mixte Thom Gicquel-Delphine Delrue ont débuté leur phase de poules par une défaite en deux sets. En aviron, les jumeaux Guillaume et Thibaud Turlan ont terminé bons derniers de leur série en deux de pointe sans barreur. Tous ont encore une chance de continuer leur route au Japon.

En revanche, ce ne sera pas le cas de l'escrimeuse Coraline Vitalis et de la judokate championne d'Europe Shirine Boukli, toutes les deux éliminées dès leur entrée en lice, tout comme le boxeur Samuel Kistohurry. Les bonnes nouvelles viennent notamment de l'aviron avec la qualification du duo Claire Bové-Laura Tarantola pour les demi-finales du deux de couple poids léger après avoir remporté leur série.

Claire Bové et Laura Tarantola débutent parfaitement leurs Jeux olympiques en remportant leur série du deux de couple poids léger. Elles se qualifient directement pour les demi-finales.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Jeux olympiques de Tokyo 2021

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.