JO 2021 - Gymnastique : après une semaine d'absence, Simone Biles s'offre le bronze en finale de la poutre

Huit jours après avoir abandonné lors de la finale par équipes et avoir fait l'impasse sur les finales du concours général, du sol, du saut et des barres asymétriques, l’Américaine a participé mardi à la finale de la poutre pour y remporter la médaille de bronze.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Simone Biles après son passage lors de la finale de la poutre à Tokyo, le 3 août (JEFF PACHOUD / AFP)

Pour l'immense championne qu'elle est, il ne pourrait s'agir que d'une maigre consolation. Mais nul doute que Simone Biles s'en contentera. Tourmentée par "des troubles psychologiques dans [sa] tête" et par une perte de figures (de ses repères dans l'espace), contrainte à abandonner il y huit jours lors la finale par équipes, puis à déclarer forfait lors de quatre finales individuelles, l'Américaine de 24 ans s'est présentée à la finale de la poutre mardi 3 août dans l'Ariake Arena. Au terme d'un passage maîtrisé, Biles a remporté sa septième médaille olympique en décrochant le bronze.

Avec une note de 14.000, Biles termine derrière les Chinoises Chenchen Guan (14.633) et Xijing Tang (14.233), qui remportent respectivement l’or et l’argent. Avec cette nouvelle médaille de bronze, Biles imite sa performance des Jeux de Rio en 2016, au cours desquels elle était déjà montée sur la troisième marche du podium à la poutre.

Simone Biles a participé à la finale de la poutre, le 3 août 2021. (LIONEL BONAVENTURE / AFP)

Le bronze après quatre forfaits consécutifs

Pourtant cette médaille de bronze était loin d’être assurée pour celle qui faisait figure de favorite en gymnastique artistique avant le début des Jeux de Tokyo. Dès les premières journées de compétition au Japon, Biles s’est retrouvée en proie à des pertes de repère, qui ont considérablement bouleversé son équilibre en l’air. Un phénomène récurrent chez les gymnastes et qui peut considérablement mettre en danger leur santé en cas d'erreur sur les agrès. Après son forfait, Biles expliquait ainsi sa décision de ne pas participer aux différentes épreuves.

L’Américaine Simone Billes est de retour en compétition ! Elle a longuement été ovationnée avant son passage en finale de poutre d'équilibre. Elle obtient le score de 14.000.

"À ceux qui disent que j’ai fui, je ne fuis pas, mon esprit et mon corps ne sont tout simplement synchronisés. Je ne crois pas que vous réalisiez à quel point c’est une mise en danger", insistait l’Américaine sur son compte Instagram. Cette incertitude a poussé Biles à déclarer forfait lors des finales individuelles du concours général, du saut, des barres asymétriques et du sol.

La deuxième breloque pour Biles à Tokyo

Championne du monde en titre à la poutre, Biles s’est donc légèrement rassurée dans l’Ariake Arena mardi, sur cet agrès où les acrobaties sont moins risquées. L’Américaine n’a pas fait d’erreur au contraire de sa compatriote Sunisa Lee, sacrée olympique lors du concours général, qui a failli chuter et qui n’a terminé qu’à la 5e place.

Ovation sur le podium pour Simone Biles. La quadruple championne olympique, s'offre le bronze pour son retour dans la compétition en poutre d'équilibre. En 2016, elle avait déjà gagné le bronze dans cette épreuve.

Après avoir passé l’intégralité des épreuves au bord des tapis à jouer les coéquipières modèles en soutenant ses compatriotes et en célébrant notamment le titre de Lee qui lui a succédé, Biles a donc surpassé l’espace d’un instant ses troubles psychologiques pour remporter sa deuxième médaille de ces Jeux de Tokyo. La première était en argent, acquise lors de la compétition par équipe. Celle-ci est moins clinquante, mais elle fera le plus grand bien à la gymnaste américaine qui achève là une quinzaine tokyoïte bien compliquée.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Gymnastique aux Jeux olympiques de Tokyo 2021

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.