Paris 2024 : la flamme olympique traverse l’Atlantique pour rejoindre la Guadeloupe

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
La flamme olympique est actuellement à bord du maxi trimaran d’Armel Le Cléac’h. Elle traverse l’Atlantique. Reportage.
Paris 2024 : la flamme olympique traverse l’Atlantique pour rejoindre la Guadeloupe La flamme olympique est actuellement à bord du maxi trimaran d’Armel Le Cléac’h. Elle traverse l’Atlantique. Reportage. (France 2)
Article rédigé par France 2 - M.Darmoy, Images BPCE Tanguy Conq, H.Horoks
France Télévisions
France 2
La flamme olympique est actuellement à bord du maxi trimaran d’Armel Le Cléac’h. Elle traverse l’Atlantique. Reportage.

Douche salée et shampooing rafraîchissant : les équipes de France 2 étaient en immersion totale dans l’univers des skippers, pour suivre la flamme olympique, cinq jours après le départ du port de Brest. La traversée de l’Atlantique est désormais sans escorte jusqu’à la Guadeloupe, pour Marine Lorphelin, médecin et ancienne miss France, les premières heures ont été difficiles. “J’étais tellement mal que ce n'était pas possible de descendre”, explique-t-elle.

Arrivée prévue samedi

Ils n’ont que 5 mètres carrés d’espace de vie pour sept personnes, alors ils se relaient. Certains s’isolent pour dormir comme ils peuvent, et d’autres sont à la manœuvre. L’équipe a sept jours et demi pour arriver à destination. La flamme, bien protégée dans sa lanterne, doit être ravivée toutes les neuf heures, un exercice périlleux. Le bateau est désormais dans des eaux plus chaudes. L’arrivée en Guadeloupe est prévue samedi 15 juin à l’aube.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.