En images Paris 2024 : où en est la promesse de végétalisation de lieux emblématiques de la capitale pour les JO ?

Plusieurs chantiers de rénovation ou de transformation étaient prévus dans Paris à l'occasion des Jeux. Si l'avenue des Champs-Elysées aura bien changé d'allure, les forêts urbaines de l'hôtel de ville et de la place du colonel-Fabien ne seront pas prêtes.
Article rédigé par Léa Deseille
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 5 min
 

Rénover la ville lumière à l'occasion des Jeux olympiques et paralympiques 2024, un vaste chantier. Lors de ses vœux de janvier, la maire de Paris, Anne Hidalgo, a promis une transformation de la capitale, comprenant notamment la végétalisation de certains de ses lieux emblématiques avec : la création de forêts urbaines sur le parvis de l'hôtel de ville et sur la place du Colonel-Fabien, la transformation de la tour Montparnasse et la rénovation de l'avenue des Champs-Elysées. A cent jours des JO, mercredi 17 avril, où en sont ces chantiers ? Seront-ils prêts pour le début des épreuves ?

La création de forêts urbaines : en retard

Anne Hidalgo a annoncé lors de ses vœux 2024 que des forêts urbaines allaient être créées "à la fin de la saison des plantations", s'étalant de novembre à mars. Ces forêts devaient donc être prêtes pour les Jeux. Elles sont par ailleurs souvent présentées comme la solution face au réchauffement climatique dans les villes. Pour la maire de Paris, les arbres sont "nos meilleurs alliés en temps de canicule", ce qui justifie de "continuer à planter des arbres". Le parvis de l'hôtel de ville (4e arrondissement) était ainsi supposé se verdir cette année. Le projet avait déjà été annoncé par Anne Hidalgo dans un entretien au Parisien en juin 2019 et devait voir le jour en 2020. Mais, près de quatre ans plus tard, le parvis de l'hôtel de ville n'est pas devenu une oasis de verdure.

La mairie de Paris a fait face à des défis techniques. "Il est difficile de planter dans un milieu urbain, explique la municipalité à franceinfo. C'est assez complexe et très cher. Nous continuons à étudier le lieu afin de choisir le bon projet". Cette forêt urbaine ne sera donc pas prête pour les Jeux cet été. Depuis février, la mairie a tout de même lancé des travaux de "végétalisation des pieds d'arbres", comme on peut le lire sur cette note à l'attention du public (en PDF). La fin du chantier est prévue pour le 19 avril.

Le projet de forêt urbaine sur le parvis de l'hôtel de ville de Paris. (CELINE ORSINHER LP / QUENTIN DE GROEVE)
Le parvis de l'hôtel de ville de Paris, le 10 avril 2024. (FRANCEINFO)

La place du Colonel-Fabien, à cheval entre le 10e et le 19e arrondissement, doit, elle aussi, se transformer. Annoncé là aussi par Anne Hidalgo lors de ses vœux, le projet devait voir le jour cette année. Pourtant, après le vote du projet le 25 janvier 2023, Alexandra Cordebard, la maire du 10e arrondissement, avait annoncé dans un tweet sur X que la "nouvelle place du Colonel-Fabien", avec "60% d'espace dédié aux piétons, aux vélos et à la végétalisation", pour... 2025. 

Un délai confirmé par la Ville de Paris. "Les travaux commenceront après les Jeux, voire début 2025", admet la mairie. Si la place est actuellement en travaux (comme on peut le constater sur la deuxième photo ci-dessous), cela concerne un raccordement d'eau.

Projet de forêt urbaine sur la place du Colonel-Fabien, à Paris. (Ville de Paris)
Place du Colonel Fabien, le 10 avril 2024. (franceinfo)

Les visiteurs des JO ne pourront donc pas se reposer dans les forêts urbaines de l'hôtel de ville et de la place du Colonel-Fabien cet été. Mais, selon la mairie de Paris, deux autres projets similaires seront réalisés sur la place de Catalogne et à Charonne avant les Jeux. 

La transformation de la tour Montparnasse : pas encore débutée

La célèbre tour Montparnasse, considérée comme le seul gratte-ciel de Paris, devait, elle aussi, se refaire une beauté cette année. Les architectes de la Nouvelle AOM, un collectif de trois agences parisiennes, avaient pour mission de remodeler la tour inaugurée en 1973. 

Ce projet pharaonique (300 millions d'euros de budget) comprend un jardin suspendu, un étage supplémentaire de 18 mètres de haut avec une serre agricole et des panneaux photovoltaïques, le tout capable de fournir la moitié des besoins en éclairage artificiel de la tour. Sur le site de la mairie, la fin des travaux est toujours annoncée pour "les JO de 2024". Pourtant, les travaux n'ont toujours pas débuté. Interrogés à ce propos, Nouvelle AOM et les propriétaires de la tour n'ont, à ce jour, pas répondu à nos sollicitations. Une chose est sûre, le projet ne sera pas prêt le 26 juillet, date du début des Jeux de Paris.

Le projet de rénovation de la tour Montparnasse, à Paris. (NOUVELLE AOM)
La tour Montparnasse, à Paris, le 10 avril 2024. (FRANCEINFO)

Le quartier Maine-Montparnasse, dans le 14e arrondissement, doit lui aussi être réaménagé pour les Jeux. "Le projet réinventera l'espace public pour laisser place à une forêt urbaine avec des axes de circulation modifiés permettant la création d'une grande continuité piétonne" peut-on lire sur le site de la mairie de Paris. Ces travaux sont en cours et "devraient être livrés dans les prochains mois", selon la municipalité. 

La rénovation des Champs-Elysées : la première phase est achevée

La plus célèbre avenue du monde, prisée par les touristes et les marques de luxe, est victime d'une certaine désaffection des Parisiens. Selon un sondage Ifop commandé par le comité des Champs-Elysées en 2019, quatre Parisiens sur dix ont une mauvaise image de ce quartier. Pour pallier ce désamour, la Ville de Paris a engagé des travaux. 

Le projet a pour but de "rénover et végétaliser la célèbre avenue d'ici 2024", dans un premier temps, puis de "reverdir en profondeur" le lieu après les Jeux. Ici, la mairie a respecté les délais fixés. "Les dallages ont été repris, l'ensemble du mobilier urbain rénové, les pieds d'arbres verdis", détaille la mairie de Paris. La première phase des travaux est presque achevée et devrait l'être entièrement "dans les prochaines semaines", assure la municipalité.

Projet de végétalisation et de rénovation des Champs-Elysées. (VILLE DE PARIS)
L'avenue des Champs-Elysées, à Paris, le 10 avril 2024. (FRANCEINFO)

Enfin, les commerçants des Champs installent actuellement de nouvelles terrasses qui "répondent aux enjeux de notre époque", explique le communiqué du comité des Champs-Elysées. Dix-neuf nouveaux emplacements de terrasses apparaissent donc et doivent constituer des "îlots de fraîcheur pour leurs utilisateurs". 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.