Euro 2021 : frustrations, moqueries, prémonitions... D'où vient "Football's coming home", le chant des supporters anglais lors des tournois internationaux ?

Après leur victoire en demi-finales de l'Euro face au Danemark, les Anglais se mettent à rêver d'un sacre, tout en chantant leur éternel "Football's coming home".

Article rédigé par
Pauline Guillou - franceinfo: sport
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min.
Les supporters anglais à Wembley, après la victoire de l'Angleterre face au Danemark en demi-finale de l'Euro le 7 juillet (2-1 a.p). (PAUL ELLIS / POOL / AFP)

À chaque tournoi sa chanson. Sauf en Angleterre où le refrain de Football's coming home fait vibrer le pays tous les deux ans depuis 1996. Un chant qui ne repose pas seulement sur les faits de gloire de la sélection, loin de là.

Après la victoire des Three Lions face au Danemark (2-1 a.p) en demi-finales de l'Euro, mercredi 7 juillet, toute l'Angleterre a chanté d'une seule et même voix que le "football rentre chez lui". Des tribunes rouges et blanches de Wembley aux pubs agités de Manchester, en passant par l'orchestre de la Garde royale, tout le pays s'y est mis. Pourtant, à chaque tournoi, c'est le même paradoxe. Si les supporters des Three Lions aiment rappeler au monde entier l'origine du football à travers cette chanson, les paroles de Football's coming home reviennent aussi sur cinquante-cinq ans de désillusions, depuis la victoire de l'Angleterre lors de la Coupe du monde 1966. 

Une chanson et des prédictions

La chanson résonne dans les pubs anglais pour la première fois en 1996. Les Three Lions disputent l'Euro à domicile et la Fédération anglaise (FA) demande au groupe The Lightning Seeds de composer une chanson pour accompagner la sélection. Pour les paroles, elle fait appel aux comédiens David Baddiel et Frank Skinner, alors présentateurs d'une émission humoristique sur le football. Cette année là, l'aventure at home des Anglais commence à Wembley face à la Suisse et prend fin contre l'Allemagne aux tirs au but, en demi-finales, à Wembley encore. Ironie du sort, c'est un certain Gareth Southgate, aujourd'hui sélectionneur de l'équipe d'Angleterre, qui tira le dernier penalty repoussé par le gardien Allemand Andreas Köpke.

Mais avant même cette désillusion, le duo Baddiel-Skinner semblait avoir prédit ce naufrage dans leurs paroles : "Tout le monde connaît le résultat, on l'a déjà vu mille fois, on sait bien, on est certain, que l'Angleterre va tout gâcher, va tout foirer". Prémonitoire ?

Avec des rimes simples et un rythme entraînant, les paroles de la chanson de 1996 n'ont cessé d'évoluer, à mesure que les Three Lions entraient (ou sortaient) des compétitions. En 1998, les paroles sont mises à jour pour la Coupe du monde et reviennent sur le traumatisme des demi-finales de 1996 : "Rien de prévu pour la finale, sauf de rester au lit et de se laisser aller", "nous étions forts et avions grandi". Mais les Anglais mettent fin à leur aventure dès les huitièmes de finale face à l'Argentine et rentrent chez eux sans avoir pu "danser en France".

"Football's coming Rome"

Avec une pointe d'humour et d'auto-dérision à l'anglaise, la chanson revient aussi sur les railleries dont sont victimes les Anglais. Car chaque année, c'est la même rengaine. Football is coming home enflamme les pubs, les stades et les esprits, avant que la sélection anglaise se heurte à plus fort qu'elle. Au cours des quatre derniers tournois internationaux majeurs, les Anglais ont chuté face à la Croatie au Mondial 2018 (demi-finales), l'Islande à l'Euro 2016 (huitièmes de finale), en phase de poule en du Mondial 2014 et face à l'Italie à l'Euro 2012.

"Tant de blagues, de moqueries et de on-y-était-presque" écrivent Baddiel et Skinner. La liste est longue pour les Three Lions. Dernier en date : Kasper Schmeichel, le gardien de but du Danemark, avant sa rencontre face à l'Angleterre, le 7 juillet. Interrogé sur la fameuse chanson, il répond : "Est-ce qu'il (le football) est déjà rentré chez lui ? Je veux dire, est-ce que vous avez déjà gagné l'Euro ?". Réponse à Wembley, face à l'Italie, le 11 juillet. Côté italien, on s'amuse déjà du slogan des Anglais, transformé en "Football's coming Rome".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Euro 2021

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.