France-Allemagne : Mbappé mal payé, Rabiot au niveau, Griezmann peu en vue... Les notes des Bleus

De Raphaël Varane à Karim Benzema, retour sur la prestation des Bleus face à l'Allemagne, mardi soir.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 5 min.
L'équipe de France s'est imposée 1-0 face à l'Allemagne, mardi 15 juin, à l'occasion de son premier match à l'Euro 2021. (MATTHIAS SCHRADER / AFP)

Paul Pogba et Raphaël Varane ont été les deux grands artisans de la victoire des Bleus face à l'Allemagne, mardi 15 juin, pour les débuts des deux équipes à l'Euro 2021. Si la défense et le milieu de terrain des Bleus a rendu une copie sans faute, le trio offensif va lui devoir trouver la bonne carburation. Les notes de franceinfo: sport.

Hugo Lloris : 5/10

Le capitaine français a passé une soirée relativement tranquille, bien aidé par sa charnière Varane et Kimpembe, très vigilante devant lui. L'Allemagne n'ayant cadré qu'un seul tir dans la rencontre, il a surtout été inquiété sur coups de pied arrêtés, à l'exception d'une sortie autoritaire sur Serge Gnabry (58e). 

Benjamin Pavard : 5/10

Dans un stade qu'il connait comme sa poche, le Munichois a laissé plusieurs fois des espaces aux Allemands sur son côté droit. Le Français, agressif dans ses duels (sept duels remportés sur neuf), n'a néanmoins pas hésité à aller au charbon dans son couloir. Mis K.O. par Robin Gosens (59e), Benjamin Pavard s'est sacrifié pour la patrie sur le contact avec l'international allemand. Un peu sonné, il n'a pas tant bronché et s'est vite relevé.

Raphaël Varane : 7,5/10

Raphaël Varane s'est imposé une nouvelle fois en véritable patron dans la défense française, faisant preuve d'une grande sérénité dans la surface. À la 35e minute, il a entamé une série de dribbles juste en-dehors des 16 mètres et a fini par obtenir la faute. Toujours idéalement placé, le défenseur du Real Madrid a détourné plusieurs centres et frappes. Dans le temps additionnel, alors que les Bleus étaient en pleine souffrance, c'est encore lui qui a dégagé en touche un centre puissant de Kimmich dans la surface. 

Presnel Kimpembe : 6/10

Au côté d'un Varane impérial, le Parisien n'a pas été en reste. Le défenseur central a réussi à ressortir plusieurs ballons, se plaçant aux bons endroits sur le terrain. Il a réalisé, entre autres, un sauvetage extrême à la 57e, alors que la défense française était submergée. Trois minutes plus tôt, Presnel Kimpembe a fait parcourir un frisson en laissant Serge Gnabry seul dans la surface. Cette erreur de jugement aurait pu coûter très cher aux Bleus.

Presnel Kimpembe (en bleu), lors du match face à l'Allemagne, le 15 juin 2021, à l’Allianz Arena (Munich). (ANDRE WEENING / AFP)

Lucas Hernandez : 6,5/10

Dans son couloir gauche, le latéral du Bayern Munich a laissé très peu d'espaces à son coéquipier bavarois, Joshua Kimmich, pour faire la différence en attaque. Assez discret offensivement, Hernandez est pourtant à l'origine du but contre son camp de Mats Hummels (20e), grâce à un excellent appel puis un très bon centre destiné initialement à Kylian Mbappé et détourné dans son but par le défenseur allemand. 

Paul Pogba : 8/10

Quel métronome. Le joueur de Manchester United a réalisé une très grande performance sur toute la durée du match, aussi bien sur le plan offensif que défensif. Sa qualité de passe et de protection de balle ont été essentielles dans le jeu des Bleus. Il s'est créé une grosse occasion sur corner de la tête dès la fin du premier quart d'heure. Il est ensuite à l'origine de l'action qui conduit au but contre son camp de Mats Hummels, en servant d'un fantastique extérieur du pied droit Lucas Hernandez sur le côté gauche de la surface allemande (20e). Indispensable au milieu de terrain, si quelqu'un en doutait.

N'Golo Kanté : 6,5/10

N'Golo Kanté n'a pas dérogé à son habitude et a été présent sur plusieurs fronts, toujours aussi précieux pour chiper des ballons. Mais il a moins rayonné qu'à l'accoutumée, perdant quelques ballons faciles. Son activité débordante habituelle en défense a toutefois permis à Paul Pogba de se projeter offensivement en soutien de Griezmann. 

Ngolo Kanté (en bleu) face à l'Allemagne, le 16 juin 2021. (ANDRE WEENING / AFP)

Adrien Rabiot : 6,5/10

Il y avait des craintes légitimes pour ses débuts dans une grande compétition internationale. Mais le milieu de terrain de l'équipe de France a brillé par sa justesse et sa précision, réussissant 93% de ses passes sur la totalité de la rencontre. Il a ainsi joué un grand rôle pour fluidifier le jeu au milieu de terrain. Il a trouvé le poteau sur une belle passe de Mbappé (52e), même s'il aurait pu servir Griezmann sur cette action.

Antoine Griezmann : 5/10

Membre du trio offensif le moins en vue, Antoine Griezmann n'est pas parvenu à se créer d'occasions franches durant la rencontre. Mais le Barcelonais n'a une nouvelle fois pas ménagé ses efforts dans le repli défensif. À noter, toutefois, sa capacité à servir le collectif et ses partenaires. D'abord sur un corner enroulé, qui a trouvé Paul Pogba au point de penalty (16e). Puis, une passe à Karim Benzema (65e), juste en-dehors de la surface. 

Antoine Griezmann face à l'Allemagne, le 15 juin 2021, à l’Allianz Arena (Munich). (MATTHIAS HANGST / AFP)

Kylian Mbappé : 6,5/10

L'attaquant français a été mal récompensé. Il a trouvé le cadre dès le début de la rencontre, sur une frappe à mi-hauteur du pied droit boxée par Manuel Neuer. Sur le seul but du match, c'est lui qui met la pression dans le dos de Mats Hummels, qui dévie la balle dans la cage de Manuel Neuer. À la 47e minute, il est lancé à pleine vitesse par Adrien Rabiot mais réfléchit un peu trop et s'emmêle les pinceaux. Il s'est ensuite vu refuser un but pour hors-jeu (66e), puis aurait pu (dû ?) obtenir un penalty après avoir pris de vitesse Hummels, auteur d'un tacle par derrière très litigieux dans sa surface. L'attaquant du PSG est également passeur sur le but refusé à Karim Benzema pour hors-jeu en fin de rencontre.

Karim Benzema : 5,5/10

C'était peut-être le joueur le plus attendu du onze titulaire, pour son retour en compétition officielle sous le maillot tricolore. Mais l'attaquant français n'a pas réussi à se montrer décisif, et a été auteur d'une prestation sans véritable relief. Il a parfois un peu trop forcé, comme sur sa frappe en déséquilibre à la 65e, contrée par Hummels. À l'instar de Griezmann, on ne lui ôtera pas sa qualité de déviation, sa capacité à jouer juste dans les petits espaces et son entente avec Kylian Mbappé, qu'il a servi en profondeur à plusieurs reprises dans la rencontre. Prometteur pour la suite de la compétition.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Euro 2021

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.