Euro 2021 : après le faux pas hongrois, les Bleus vont "jouer pour gagner" face au Portugal, promet Antoine Griezmann

Au lendemain de leur match nul décevant face à la Hongrie, les Bleus sont déjà tournés vers leur choc face aux tenants du titre et espérent conserver la première place de leur groupe.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Antoine Griezmann lors de Hongrie-France, à Budapest le 19 juin 2021. (DMITRIY GOLUBOVICH / ANADOLU AGENCY via AFP)

Les Bleus sont toujours idéalement placés en tête de leur groupe, mais la confiance a laissé place à quelques doutes. Après leur prestation décevante et le match nul face à la Hongrie, samedi 19 juin, les Bleus vont devoir se relancer dès mercredi face au Portugal, tenant du titre, et clore du mieux possible une phase de poules jusqu'ici en dents de scie.

Cinq ans après la finale perdue (1-0) lors de l'Euro en France, les Bleus ont une revanche à prendre sur la sélection portugaise. "Perdre une finale est ce qu'il y a de pire", a rappelé Antoine Griezmann en conférence de presse dimanche midi. "Cela nous a donné envie de nous surpasser, à nous de tout faire pour prendre les trois points", a également déclaré le n°7 français, auteur du but de l'égalisation face à la Hongrie samedi après-midi. Objectif première place pour les Bleus, donc. Avec un titre de champions du monde et un statut de favoris du tournoi à assumer, les Bleus n'auront pas le droit à l'erreur mercredi face à des adversaires qui viennent eux-mêmes d'essuyer un cuisant revers (4-2) face à l'Allemagne. "On va jouer pour gagner. Nous avons l'équipe et le groupe pour gagner ce match", a promis l'attaquant du FC Barcelone.

Cristiano Ronaldo, "une source d'inspiration"

Face aux Bleus, se dressera une sélection qui possède évidemment de nombreux talents, à commencer par celui de Cristiano Ronaldo, déjà auteur de trois buts dans ce championnat d'Europe. "Une source d'inspiration", a concédé Antoine Griezmann, qui reconnaît que "ce qu'il fait à 36 ans est extraordinaire". Sorti sur blessure lors de la finale de l'Euro 2016, le quintuple Ballon d'or sera à nouveau le principal danger pour les Bleus.

Déçus et énervés, les Bleus sont désormais dans l'obligation de réagir, pour espérer conserver la première place du groupe F. "Je préfère enchaîner les matchs", répond instinctivement Antoine Griezmann lorsqu'il est questionné sur une éventuelle rotation. Coutumier des matchs à haute intensité, le champion du monde a répété que les conditions climatiques avaient été particulièrement difficiles à Budapest, et que la récupération serait cruciale avant d'affronter le Portugal. Quelques 34 °C ressentis sur la pelouse en plein milieu d'après-midi, un terrain sec et un stade plein à craquer, "c'était un match compliqué". Les Bleus se veulent néanmoins optimistes pour la suite, "nous avons les meilleurs kinésithérapeutes pour nous aider à récupérer". Comme en 2018, le n°7 compte monter en puissance, et atteindre un niveau physique optimal pour la phase finale.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Euro 2021

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.