Cet article date de plus de neuf ans.

Vidéo "Complément d'enquête" : le 7 janvier, "pas étonnant" pour Zemmour

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 5 min
 -
Complement d'enquête. La fievre Zemmour - ()
Article rédigé par Valerie Kowal
France Télévisions

Avec plus de 400 000 exemplaires vendus, "le Suicide français" a été le carton d'édition de 2014. Depuis les attentats de janvier, son auteur, Éric Zemmour, est protégé par des hommes en armes. Dans "Complément d'enquête" du 12 février, le polémiste revient sur cette journée qui a terrassé la France. Extrait.

Depuis les attentats de janvier, Éric Zemmour est placé sous protection policière. Le journaliste Sylvain Pack a suivi pour Complément d'enquête le chroniqueur de RTL et auteur à succès du Suicide français. Le best-seller qui a créé la polémique avec ses thèses conservatrices s'est vendu à plus de 400 000 exemplaires en trois mois. 

Éric Zemmour se souvient de sa stupeur le 7 janvier. "Cabu, Wolinski, on avait grandi avec eux. Il y avait une émotion folle", commence-t-il. Avant d'ajouter : "Après, je me suis dit, ce n'est pas étonnant." À l'écouter, il avait tout prévu dans son livre...

Un public d'inconditionnels

Qui est Éric Zemmour ? Comment est-il parvenu sur le devant de la scène médiatique ? Depuis la parution du Suicide français, il multiplie les séances de dédicace et les conférences. Et ses fans sont sous le charme. Pour lui, la ruine supposée de notre pays proviendrait de Mai 68, de l'éclatement de la famille, de la féminisation de la société et − surtout − de l'immigration. 

Un provocateur pour les uns, une victime du "politiquement correct" pour les autres... Complément d'enquête, jeudi 12 février, à 22h20, s'interroge sur le succès des réactionnaires, nostalgiques de la France d'avant. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.