"Enola Holmes" sur Netflix : Millie Bobby Brown renversante dans le costume de l'intrépide petite sœur de Sherlock

La jeune star britannique de 16 ans, qui s'est fait connaître dans la série Stranger Things, apporte de la fraîcheur dans l'univers d'Arthur Conan Doyle.

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min.
Image du film Enola Holmes. De droite à gauche : Henry Cavill (Sherlock Holmes), Millie Bobby Brown (Enola Holmes) et Sam Claflin (Mycroft Holmes).  (ROBERT VIGLASKI /LEGENDARY ©2020)

Dans la famille Holmes, on connaît déjà très bien Sherlock, l'extraordinaire détective et son frère Mycroft, agent du gouvernement britannique. Mais connaissiez-vous Enola, la petite dernière ? Comme ses frères, elle est une enquêtrice hors pair, peut-être même au point de les surpasser. Le personnage a été inventé par la romancière américaine Nancy Springer dans Les Enquêtes d'Enola Holmes et il est porté à l’écran par Harry Bradbeer. Avec ce film, le réalisateur des séries Fleabag et Killing Eve donne un coup de jeune à l'univers de Sherlock Holmes. 

Un casting pop

En plus d'être réjouissant, le casting est bien pensé pour son public jeune. En rôle-titre, on retrouve Millie Bobby Brown, comédienne de 16 ans qui a crevé l’écran dans la série phare de Netflix, Stranger Things. Elle interprète avec talent une Enola Holmes déterminée, en conflit avec l’époque victorienne corsetée dans laquelle elle évolue. L'héroïne va pouvoir bénéficier de l’aide discrète de son frère aîné, Sherlock Holmes, joué par Henry Cavill (Man of Steel, The Witcher). Ce dernier campe un Sherlock plus sensible et moins excentrique que ce qu’on a l’habitude de voir. Il se place à l'opposé de son frère, le cruel et réactionnaire Mycroft (Sam Claflin, vu notamment dans Hunger Games). Enola Holmes a également la particularité de réunir trois actrices de la saga Harry Potter : Fiona Shaw (Tante Pétunia), Frances de la Tour (Olympe Maxime) et la formidable Helena Bonham Carter (Bellatrix Lestrange).

Millie Bobby Brown dans le costume d'Enola Holmes.  (LEGENDARY)

Enola n’est pas un fille de son temps. Élevée seule par une mère avant-gardiste, ses deux frères étant partis quand elle était enfant, elle grandit entre essais féministes, cours d’arts martiaux et codes à déchiffrer. Mais à ses 16 ans, sa mère disparaît, sans explications ni au revoir. Son frère Mycroft devient son tuteur et souhaite l’envoyer dans un pensionnat pour jeunes filles. Traduisez : corset et cours de bonnes manières, tout ce qui fait horreur à l'adolescente émancipée qu’est Enola.

Elle décide alors de s’enfuir à la recherche de sa mère, qui n’a bien sûr pas oublié de laisser quelques indices derrière elle. Les aventures de la jeune fille vont prendre une tournure inattendue quand elle va croiser la route d’un jeune vicomte en fuite, dont le destin pourrait bien changer l’histoire du pays… Le film impose assez vite un rythme soutenu, alternant les moments d'enquête et les scènes d'action. L'ajout de dessins apporte au montage un dynamisme supplémentaire ainsi qu'un joli contraste avec les costumes et les décors victoriens. L'esthétique vient même parfois flirter du côté steampunk, un genre qui mêle technologie du XIXe siècle et style futuriste.

Un scénario sans surprise

Le scénario demeure néanmoins facile, sans grande surprise. Il sépare deux intrigues qui ne se rejoindront que tard dans le film. On démarre ainsi sur une énigme, avec un détour par une romance pour se retrouver au coeur d'une affaire politique. Un éparpillement qui laisse un goût d'inachevé.

Mais l'ensemble fonctionne quand même, car un fil conducteur est là pour tout tenir : Enola, éprise de liberté, qui remet en question le monde patriarcal dans lequel elle évolue, allant même jusqu'à ébranler les certitudes de ses illustres frères. La pétillante Millie Bobby Brown incarne brillamment cette adolescente qui se cherche, faisant fi de ce que la société lui demande d’être. Le message passe car le ton reste léger, notamment grâce aux apartés complices, parfois même comiques, d'Enola avec le téléspectateur. Enola Holmes réussit donc son pari de proposer un film familial et amusant. 

Affiche du film "Enola Holmes". (LEGENDARY)

La fiche

Genre : policier, judiciaire
Réalisateur : Harry Bradbeer
Acteurs : Millie Bobby Brown, Henry Cavill, Sam Claflin
Pays : Etats-Unis
Durée : 2h03min
Sortie : 23 septembre 2020

Synopsis : Enola, la jeune sœur de Sherlock Holmes, met ses talents de détective à l'épreuve pour tenter de retrouver sa mère disparue et déjouer une dangereuse conspiration.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.