Patrimoine : la basilique du Sacré-Cœur bientôt classée monument historique

La basilique du Sacré-Cœur est le deuxième édifice religieux le plus visité de Paris, avec 10 millions de touristes et de fidèles chaque année. Pourtant, il faudra attendre la fin de l'année 2020 pour qu'elle soit classée monument historique.

France 3

Aussi étrange que cela puisse paraitre, la basilique du Sacré-Cœur ne fait pas encore partie de la liste officielle des presque 2 000 monuments historiques parisiens ; il faudra attendre la fin 2020 pour que ce soit le cas. Une anomalie pour un site visité par 10 millions de touristes et fidèles chaque année, mais qui s'explique par son architecture controversée. "Pendant longtemps, le regard sur le 19e siècle a été très critique sur la qualité architecturale et patrimoniale", indique Laurent Roturier, directeur régional des affaires culturelles d'Île-de-France. 

Le théâtre d'un épisode sanglant

Le Sacré-Cœur traîne un autre poids : celui de l'Histoire. Sa construction a été décidée après la défaite de 1870 contre les Prussiens pour expier les erreurs du passé. Mais, un an plus tard, c'est la Commune de Paris, et avant même que la première pierre ne soit posée, l'endroit est le théâtre d'un épisode sanglant. C'est ici que le peuple s'empare des canons de l'armée. 25 000 Communards seront massacrés en représailles. Pour les défenseurs de la Commune, la Basilique insulte donc sa mémoire. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Les escaliers et pelouses du Sacré-Coeur à Paris. Endroit pris d\'assaut par des personnes susceptibles d\'avoir le coronavirus, le 12 mai 2020. Photo d\'illustration.
Les escaliers et pelouses du Sacré-Coeur à Paris. Endroit pris d'assaut par des personnes susceptibles d'avoir le coronavirus, le 12 mai 2020. Photo d'illustration. (BERTRAND GUAY / AFP)