Noël et fêtes de fin d'année : 70% des Français ne voient pas de problème à laisser leur ado boire un verre d'alcool

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
Repas de fêtes : 70% des Français ne voient pas de problème à laisser leurs ados boire un verre d'alcool
Article rédigé par France 2 - A.-C.Roth, K.Adda-Rezig, A.Richier, O.Labalette, R.Chapelard, B.de Saint-Jore
France Télévisions
France 2
Selon un sondage réalisé par la Ligue contre le cancer, 70% des Français ne voient pas de problème à laisser leurs adolescents consommer un verre d'alcool durant les repas de fêtes. Pourtant, le premier verre d'alcool peut conduire à une consommation plus régulière aux effets très dangereux.

Les fêtes de fin d'année, c'est souvent l'occasion du tout premier verre d'alcool pour les adolescents, avec la bénédiction des parents. Selon un sondage réalisé par la Ligue contre le cancer, 70% des Français n'y voient pas de problème. En France, il a fallu attendre 1956 et l'interdiction du vin à la cantine pour voir arriver les premières campagnes de prévention sur les méfaits de l'alcool. Elles étaient à l'époque destinées au moins de 14 ans.

"Le risque de l'alcool est d'abord sur le cerveau"

Le danger du premier verre d'alcool, c'est qu'il normalise sa consommation chez les jeunes, et peut conduire à une consommation plus régulière aux effets dévastateurs. "Le risque de l'alcool est d'abord sur le cerveau. On sait que le cerveau va être désinhibé, c'est-à-dire que l'enfant ou le jeune adolescent risque de prendre des risques démesurés pour sa santé. Et puis d'autre part, on sait aussi que ça perturbe la croissance des neurones", explique le médecin et journaliste de France Télévisions Damien Mascret

Selon l'Observatoire français des drogues, à 17 ans, un jeune sur trois déclare avoir été ivre au moins une fois au cours du dernier mois.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.