Gaël Faye, mots et sons réinventés d'un "Lundi Méchant"

Après l'aventure "Petit Pays", l'écrivain et rappeur Gaël Faye est de retour avec un nouvel album, "Lundi Méchant". Un disque et des chansons pour digérer et ouvrir une nouvelle page pour un artiste qui ne se voit toujours pas choisir entre ses multiples talents.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Gaël Faye sort son nouvel album, "Lundi Méchant". (VICTOR PATTYN)

Gaël Faye est un touche-à-tout, c'est une évidence. Mais la musique est sûrement le domaine dans lequel il exprime le mieux et, en même temps, tout ce qu'il sait faire. Alors il y avait forcément l'envie d'avoir de ses nouvelles.

Pour son deuxième album, Lundi Méchant, deux ans et demi après sa Victoire de la musique en tant que Révélation Scène, il a fallu se poser, prendre du temps en studio et dans sa tête. Entre Paris et l'Afrique, entre le son et les mots, Gaël Faye s'amuse à surprendre, fort de ces rencontres présentes sur l'album (les participations de Melissa Laveaux, Harry Belafonte ou Jacob Banks, notamment), qui lui ont pemis de faire "un pas de côté".

J'ai toujours peur de m'ennuyer, mais aussi d'être là où on m'attend

Gaël Faye

De Bujumbura à New York, avec des sonorités africaines ou marquées par le hip-hop américain, avec un texte offert par Christiane Taubira aussi, le rappeur a dû se réinventer.

Moins personnel, plus philosophe

Avec Petit Pays le roman, traduit et vendu partout dans le monde, puis le film d'Eric Barbier malmené cette année par la pandémie, Gaël Faye est devenu une personnalité. À 1 000 lieues de sa discrétion naturelle.

Le succès, ça enferme dans une image

Gaël Faye

Il aime beaucoup l'analogie des miroirs, qui "déforment". "J'ai eu l'impression de devenir un VRP de mon roman", confesse-t-il aujourd'hui. Il a donc fallu se défaire de Petit Pays et son personnage principal Gabriel, et dans une époque où tout reste en pointillés, où les concerts sont encore loin, Gaël Faye reste philosophe : "Je ne suis pas un optimiste béat mais un pessimiste qui croit en l'avenir". Et pour Gaël Faye, la lutte se fait sans choisir : écrire, filmer, rapper, jouer.

Le nouvel album de Gaël Faye | La chronique de Yann Bertrand
--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Gaël Faye, Lundi Méchant (All Points/Believe). Album disponible le 6 novembre.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.