Megan Thee Stallion, "l’étalon du rap" qui enflamme les Etats-Unis

Star montante du rap américain, Megan Thee Stallion enchaîne les succès à seulement 25 ans. Après des collaborations avec Beyoncé et Nicki Minaj, elle sort un nouveau single "WAP", avec la rappeuse Cardi B. 

La rappeuse Megan Thee Stallion aux MTV Video Music Awards, le 26 août 2019.
La rappeuse Megan Thee Stallion aux MTV Video Music Awards, le 26 août 2019. (NOAM GALAI / GETTY IMAGES NORTH AMERICA)

Peu connue en France, Megan Thee Stallion fait tranquillement son chemin sur la scène hip-hop américaine. Certains l’appellent la nouvelle Cardi B ou la nouvelle Nicki Minaj. Avec plus de 13 millions abonnés sur Instagram et 23 millions d’auditeurs par mois sur Spotify, la rappeuse originaire de Houston enchaîne les succès. La preuve, elle fait partie de la liste "Power of Young Hollywood" ("le pouvoir du jeune Hollywood") de 2020, du magazine américain Variety. A ses côtés : l’actrice de la mini-série Unorthodox, Shira Haas, la chanteuse anglaise Dua Lipa ou le groupe de K-Pop, Blackpink. 

Chanteuse aux multiples alter ego

Rappeuse pure et dure, Megan Pete (de son vrai nom) écope du surnom "Stallion" (étalon en français) adolescente, à cause de sa carrure. Née en 1995 à Houston (Texas), elle baigne dans le rap déjà toute petite avec Notorious B.I.G ou Pomp C. Sa mère en plus d’être collecteur de dettes, rappe sous le nom d’Holly-Wood, ce qui pousse Megan à écrire ses propres titres. A 18 ans, la jeune Texane exprime son envie de se lancer dans le milieu. Sa mère reconnaît son talent, et devient sa manageuse - elle le sera jusqu'à son décès en 2019 -. Fière de sa fille, même si elle lui demande de se calmer sur la vulgarité des textes, un conseil que Megan Thee Stallion ne suivra pas. Son univers est sensuel et ses paroles souvent explicites, son dernier single ne s'appelle-t-il pas WAP (wet ass pussy) ?

Voir cette publication sur Instagram

Unbreakable The Hot Girl on the cover of @variety

Une publication partagée par Hot Girl Meg (@theestallion) le

La rappeuse aime jouer avec les différentes facettes de sa personnalité et utilise souvent des alter-ego dans ses projets : il y en a une, Hot Summer Meg, qui aime s’amuser l’été sans s’excuser. Une autre, Tina Snow, une patronne un peu gangster. Ou encore Suga, qui se considère comme la grande soeur des deux autres...

Megan et ses alias (vous nous suivez ?) produisent des disques. En 2018, peu après la sortie du premier EP Make it Hot, Megan enchaîne avec Tina Snow et la mixtape Fever en 2019. L’été dernier, son single Hot Summer Girl avec Nicki Minaj et Ty Dolla $ign cartonne : il comptabilise plus de 70 millions de vues sur YouTube et gagne même un MTV Video Music Award.

Megan Thee Stallion

La consécration vient avec l’EP Suga, sorti en mars 2020 après une bataille juridique contre son ancien label, 1501 Certified Entertainement. Depuis Megan Thee Stallion a signé avec Roc Nation, fondé par le rappeur Jay Z. Suga rentre rapidement dans les top 10 des charts américain et le titre Savage devient viral grâce à un challenge de danse sur l’application TikTok. Un remix du single sort pendant le confinement, dans lequel Megan Thee Stallion s’associe à l’une de ses idoles, Beyoncé, également originaire d’Houston. "Tous les bénéfices de la chanson sont reversés à Bread of Life Houston pour soutenir notre ville pendant cette pandémie", explique la rappeuse sur son Instagram.  

Son but ultime ? Ouvrir un centre de vie assisté...

A côté du rap, la jeune femme réalise des études à la Texas Southern University, dans l’administration des services de santé. Son but ultime est d’ouvrir un centre de vie assisté à Houston. Sa sensualité et son envie de s'amuser ne l’empêchent pas d’être intelligente comme la jeune rappeuse aime le rappeler dans les interviews.

Autre point d'honneur pour Megan, réfuter en bloc toute mise en concurrence avec ses collègues féminines, comme cela arrive souvent dans le show-bizz.  Aussi s'affiche-t-elle régulièrement avec plaisir avec des artistes comme Lizzo, Cardi B ou Nicki Minaj. 

Je ne peux pas en vouloir à la prochaine fille de souhaiter être la meilleure. Pourquoi est-ce que je lui en voudrais de dire qu’elle est la plus forte ? Pourquoi ne pas se mettre d’accord et dire que nous sommes toutes les deux formidables ?Megan Thee StallionThe Guardian

En juin dernier, alors qu'elle fait l’objet de moqueries sur les réseaux sociaux (notamment de la part de 50 Cent) à cause de son implication dans une fusillade, en rentrant de soirée. Megan Thee Stallion reçoit le soutien de nombreuses collègues comme Rihanna ou Beyoncé. "C'est peut-être drôle pour vous sur Internet [...] mais pour moi c'est la vraie vie et je suis blessée et traumatisée", déclare la rappeuse sur Twitter. 

"WAP", sorti le 7 août fait déjà un carton

Cet incident n’a pas stoppé l’étalon Megan Thee Stallion. Son nouveau titre en collaboration avec Cardi B, WAP doncfait le buzz depuis sa sortie vendredi 7 août. Dans un manoir luxueux, les deux rappeuses sont accompagnées de guest stars comme la chanteuse espagnole Rosalia et les Américaines Normani et Kylie Jenner. Sur YouTube, seule une version censurée du clip est disponible mais montre déjà une atmosphère torride.

Ce n'est que le début pour la rappeuse texane qui espère sortir son premier album avant la fin de l'été. Il devrait, d'après le magazine Variety, aborder le mouvement #BlackLivesMatter. Une chose est sûre : avec ses chansons explicites et ses chorégraphies sensuelles, Megan Thee Stallion s’impose comme la star montante du rap américain. 

Cardi B (et Megan Thee Stallion) : "WAP" (Belcalis Almanzar, Megan Pete, James Foye III, Austin Owens, Frank Rodriguez)