Politique : comment les injures ont-elles évolué au fil du temps ?

Publié Mis à jour
Politique : comment les injures ont-elles évolué au fil du temps ?
Article rédigé par
France Télévisions

Si les personnalités politiques s'écharpent volontiers ces derniers temps, force est de constater que la manière de faire et de dire a beaucoup évolué avec le temps. Notamment avec la démocratisation des femmes dans le paysage politique, et l'arrivée fracassante des réseaux sociaux. 

Le climat actuel peut-il causer une certaine irritabilité des politiques ? "Il faut se méfier de l’effet de loupe. Les injures politiques d’aujourd’hui sont particulièrement douces, par rapport à ce qu’ont connu nos ancêtres", explique Bruno Fuligni, essayiste et auteur du "Petit dictionnaire des injures politiques", paru aux Editions du Rocher. Aujourd’hui, les politiques restent davantage dans les clous car il y a un cadre juridique à respecter. "Quand vous êtes diffamé vous pouvez démentir, alors que quand vous êtes insulté c’est une image. Maintenant on ne peut plus renvoyer quelqu’un à ses origines biologiques et lancer un appel à la haine raciale", souligne-t-il. 

Les réseaux sociaux coupables

Le ton a aussi changé car "la vie politique s’est féminisée", explique Bruno Fuligni. "La féminisation a eu pour effet de faire que celui qui injurie n’est pas forcément celui qui a raison. On a un peu civilisé le débat", explique-t-il. Les réseaux sociaux ont aussi leur rôle à jouer : "N'importe qui peut laisser parler sa haine dans des termes et parfois une orthographe lamentable. Il y a l’illusion de l’anonymat. On est passés de l’injure politique un petit peu littéraire à des flots d’injures qui ne volent pas très haut."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.