Cet article date de plus d'un an.

Espagne : une femme meurt d'une possible intoxication alimentaire après un repas dans un restaurant étoilé

Au moins 29 personnes ont été malades après avoir mangé au Riff, à Valence.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La devanture du restaurant Riff, à Valence, dont une cliente est morte d'une intoxication alimentaire le 17 février 2019, ici visible sur le service Google Street View. (GOOGLE MAPS)

Cela n'arrive pas que dans les établissements les plus insalubres. Une Espagnole de 46 ans est morte, dimanche 17 février, d'une possible intoxication alimentaire au lendemain d'un repas dans un restaurant étoilé à Valence. Les autorités sanitaires ont annoncé qu'au moins 29 personnes présentaient les symptômes d'une intoxication après y avoir mangé entre le 13 et le 16 février, ont rapporté plusieurs médias espagnols. Selon le journal local Las Provincias, une enquête judiciaire a également été ouverte.

La victime avait mangé au restaurant le Riff le 16 février en compagnie de son mari et de leur fils de 12 ans, qui ont tous deux présenté des symptomes d'une intoxication. Mais outre la victime, toutes les autres personnes n'ont été que légèrement touchées, expliquent les autorités sanitaires citées par Las Provincias. Elles ont retrouvé la trace de 75 personnes ayant mangé au restaurant entre le 13 et le 16 février, dont 29 ont été malades.

Des morilles pointées du doigt

Ce quotidien explique que ce sont des morilles, servies dans le cadre d'un menu dégustation du restaurant, qui sont soupçonnées d'être à l'origine de l'intoxication. Le ministère de la Santé de la communauté valencienne n'a pas commenté cette hypothèse, explique le Guardian, mais des analyses d'échantillons des plats composant le menu sont en cours.

Le Riff, couronné d'une étoile par le prestigieux guide Michelin, a annoncé sa fermeture provisoire, jusqu'à ce que les causes de la mort de sa cliente soient établies. Les premières inspections effectuées ont conclues que "le restaurant était conforme à toutes les réglementations sanitaires", a assuré l'établissement dans son communiqué, ce qu'ont confirmé les autorités sanitaires.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.