VIDEO. Que s'est-il passé depuis le lancement de #BalanceTonPorc ? On vous fait le résumé en deux minutes chrono

Libération de la parole, plaintes, accusations, tribunes... En cinq mois, le mouvement initié par l'affaire Weinstein a eu un impact indéniable en France.

Voir la vidéo

Le 13 octobre 2017, le hashtag #BalanceTonPorc débarque sur Twitter. Près de cinq mois plus tard, la "libération de la parole des femmes" vantée à l'époque se poursuit-elle ? Au fil des semaines, les débats sur l'égalité entre les femmes et les hommes, le harcèlement de rue ou encore les violences sexuelles ont envahi l'espace public en France. On vous résume les conséquences du mouvement, en vidéo, en deux minutes chrono.

Parmi ces conséquences, la hausse du nombre de plaintes pour agression sexuelle : elles ont augmenté de 31,5% à la fin de l'année 2017. Plusieurs personnalités publiques ont également été visées par des accusations de viols : c'est le cas de Tariq Ramadan, actuellement mis en examen. Ou encore du ministre Gérald Darmanin : une plainte contre lui a été classée sans suite, une autre, pour abus de faiblesse, suit toujours son cours.

Bataille de tribunes

Le mouvement #BalanceTonPorc a aussi longuement irrigué les colonnes "débats" des médias. Ainsi, une tribune pour "la liberté d'importuner", signée notamment par Catherine Deneuve, a déclenché de nombreuses réactions. L'actrice a même fini par s'excuser auprès des "toutes les victimes (...) qui ont pu se sentir agressées" par ce texte. Des féministes lui ont aussi répondu dans une tribune publiée sur franceinfo et intitulée : "Les porcs et leurs allié.e.s ont raison de s’inquiéter". Cinq mois après son lancement, le mouvement – et les débats qu'il suscite – ne semble pas près de s'arrêter.

Franceinfo vous résume les cinq mois qui ont suivi le lancement du hashtag #balancetonporc.
Franceinfo vous résume les cinq mois qui ont suivi le lancement du hashtag #balancetonporc. (ROBIN PRUDENT / FRANCEINFO)