Cet article date de plus d'un an.

Belgique : abandon de la "bulle sociale"

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Belgique : abandon de la "bulle sociale"
France 2
Article rédigé par
J.Gasparutto - France 2
France Télévisions

Le ministre de la Santé a invité les Français à se créer une "bulle sociale" afin de limiter les interactions et la circulation du virus. La mesure avait été prise en Belgique, mais elle a été abandonnée.

Limiter ses échanges fréquents et sans masque à un petit groupe de proches, telle est la recommandation du ministère de la Santé. En Belgique, le gouvernement a décidé de changer de cap. Le pays avait fixé la bulle à cinq personnes par foyer, puis dix, puis 15 avant de repasser à cinq, indique le journaliste Julien Gasparutto. Autant de modifications qui ont dérouté les Belges, perdus par la mesure de surcroît difficile à respecter au sein de nombreuses familles.

Des mesures plus souples, mais mieux respectées

Par ailleurs, cette "bulle sociale" échappait aux contrôles. De fait, le gouvernement a décidé de la supprimer. Elle n'est désormais plus obligatoire, mais le gouvernement appelle les Belges à la responsabilité et à "garder ce repère de cinq personnes pour limiter les contacts sans gestes barrières". En Belgique, la politique globale de gestion de la crise sanitaire est en pleine mutation : "mieux vaut des mesures plus souples que tout le monde respecte que des mesures drastiques que personne ne respecte", résume Julien Gasparutto.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.