Tour de France 2022 : démonstration du maillot jaune, Wout van Aert, vainqueur en solitaire de la quatrième étape à Calais

Le Belge s'est imposé, mardi, après avoir dynamité la fin de course avec son équipe. Il accroît son avance au général.

Article rédigé par
Louis Delvinquière - franceinfo: sport
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Wout van Aert savoure sa victoire sur la quatrième étape du Tour de France à Calais (Pas-de-Calais), le 5 juillet 2022. (JASPER JACOBS / AFP)

Quelle démonstration ! La Jumbo-Visma a tout fait exploser dans la dernière bosse de l'étape, mardi 5 juillet, sur le Tour de France. Elle a propulsé son maillot jaune, Wout van Aert, vers une victoire en solitaire. Plus puissant et à l'aise dans la côte du cap Blanc-Nez, emmené par Nathan Van Hooydonck et Tiesj Benoot, le Belge a fait parler son talent et écœuré la concurrence. Il devance de huit secondes un petit peloton, dans lequel Jasper Philipsen (Alpecin-Deceuninck) a pris le meilleur sur Christophe Laporte (Jumbo-Visma) au sprint.

Incroyable Wout van Aert ! Après trois deuxièmes places, le maillot jaune s'offre un premier succès dans ce Tour de France 2022 ! Il aura su résister au retour du peloton après son coup de force dans le cap Blanc-Nez.

Après trois deuxièmes places en autant d'étapes, Van Aert a inversé la tendance avec la manière. Il compte désormais 25 secondes d'avance au classement général sur Yves Lampaert (Quick-Step Alpha Vinyl), et 32 sur Tadej Pogacar (UAE Team Emirates), qui n'est pas parvenu à suivre le rythme de la fusée Van Aert.

La Jumbo-Visma en mode Paris-Nice

Si l'étape a été animée par Magnus Cort Nielsen (EF Education-Easy Post) qui a conforté son maillot à pois et par Anthony Perez (Cofidis), combatif du jour, c'est bien la Jumbo-Visma qui a pris toute la lumière. Dans les derniers kilomètres, alors que les 900 mètres à 7,5% du cap Blanc-Nez n'avaient pas forcément de quoi faire peur, l'équipe néerlandaise a fait impression en passant à la vitesse supérieure.

On attendait la montée du cap Blanc-Nez, celle-ci a tenu toutes ses promesses ! Aidé par Tiesj Benoot, Wout van Aert a fait exploser tous les favoris avec une accélération monstrueuse. Seuls Adam Yates et Jonas Vingegaard sont capables de suivre dans un premier temps mais ils ne peuvent pas tenir la cadence du Belge qui s'envole vers la victoire d'étape.

Voi Nathan Van Hooydonck puis Tiesj Benoot lancer Jumbo-Visma rappelle la première étape de Paris-Nice. Christophe Laporte avait alors pris le maillot jaune après une échappée belle d'un trio où figuraient Primoz Roglic et Wout van Aert.

Face à Van Aert, Roglic et Vingegaard ont petit à petit cédé. Tadej Pogacar, lui, n'était même pas parmi les premiers lorsque le rythme s'est accéléré. Dans le clan des favoris, seul Adam Yates (Ineos Grenadiers) a su résister.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Tour de France 2022

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.