Cet article date de plus d'un an.

Tour de France 2022 : canicule en Occitanie, match entre baroudeurs et sprinteurs… La 15e étape en questions

Le peloton de la Grande Boucle s'élance, dimanche, de Rodez, dans l'Aveyron, en direction de la cité de Carcassonne.

Article rédigé par franceinfo: sport - Louis Delvinquière
France Télévisions - Rédaction Sport
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Le peloton du Tour de France lors de la 14e étape entre Saint-Etienne (Loire) et Mende (Lozère), le 16 juillet 2022. (MARCO BERTORELLO / AFP)

Il va faire chaud, très chaud. Au lendemain d'une journée roulée à bloc de bout en bout, les coureurs du Tour de France ne devraient encore une fois pas connaître une journée paisible, dimanche 17 juillet, lors de la 15e étape entre Rodez et Carcassonne (202,5 km). Le parcours s'avère de nouveau cabossé, avec deux côtes de troisième catégorie répertoriées et des montées et descentes presque incessantes, qui ont de quoi user les organismes.

Quel est le profil de l'étape ?

Le profil est, sur le papier, moins exigeant que celui de la 14e étape. Mais il restera encore exigeant et difficile. Les sprinteurs qui pourraient y voir une occasion de l'emporter devront être dans un grand jour. Dès les 40 premiers kilomètres dans l'Aveyron, de véritables montagnes russes attendent les coureurs avant d'attaquer la côte d'Ambialet (4,4 km à 4,6%).

Le profil de la 15e étape du Tour de France entre Rodez et Carcassonne, le 17 juillet 2022. (ASO)

La suite devrait être plus calme jusqu'au sprint intermédiaire de Saint-Ferréol (au kilomètre 147), qui précède l'ascension, juste avant la côte des Cammazes (5,1 km à 4,1%). L'étape s'achève sur une descente vers Carcassonne lors des 25 derniers kilomètres.

Qui peut se mettre en avant lors de cette étape ?

Baroudeurs ou sprinteurs, telle est la question. Les premiers cités, tels Alexis Gougeard (B&B Hotels-KTM), Quinn Simmons (Trek-Segafredo) et autres Fred Wright (Bahrain-Victorious), devraient avoir des idées derrière la tête. Mais l'équipe BikeExchange-Jayco de Michael Matthews et Dylan Groenewegen, pourrait avoir envie de doublé après la victoire de l'Australien samedi à Mende.

De plus, comment ne pas citer le nom de Wout van Aert (Jumbo-Visma) sur une telle étape ? A l'aise sur tous les profils, il pourrait profiter du travail des équipes de sprinteurs pour jouer sa carte dans le final. Il sera aussi intéressant de voir le champion de France Florian Senechal (Quick-Step Alpha Vinyl), frustré lors de l'arrivée à Saint-Etienne où il avait les jambes pour espérer mieux.

Quels sont les horaires ?

12h50 : début de la retransmission sur France 3 et france.tv
13h05 : départ fictif
13h15 : départ réel
17h39 : arrivée prévue à Carcassonne

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.