Tour de France 2021 : Démare, Ewan, Sagan... Quels sont les cadors du sprint ?

La troisième étape de ce Tour de France devrait donner lundi la part belle aux sprinteurs pour la première fois de cette édition 2021.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 4 min.
Arnaud Démare, Caleb Ewan et Peter Sagan font partie des favoris pour les différents sprints sur le Tour de France 2021. (AFP)

Cela fait désormais deux jours qu'ils rongent leur frein. À observer, dans l'ombre, Julian Alaphilippe sortir un chef-d'oeuvre tactique pour remporter la première étape ou Mathieu Van der poel la deuxième au terme d'un numéro de haute volée. Évitant pour certains les grosses chutes qui ont émaillé le début de cette Grande Boucle.

Mais lundi 28 juin, les sprinteurs vont enfin sortir en pleine lumière quand ils rallieront Pontivy avec leur train. Franceinfo: sport décrypte pour vous ceux qui vont être les principaux favoris sur la ligne à grande vitesse qui pourrait se conclure par une tunique verte, celle du classement à points, le Graal pour cette catégorie. 

Arnaud Démare, patron en devenir

2 victoires d'étapes sur le Tour de France (une en 2017 et 2018) 

Il est de retour trois ans après son dernier Tour de France. Arnaud Démare était souvent aligné sur le Tour d'Italie où il pouvait bénéficier d'une équipe Groupama-FDJ totalement à son service, à l'inverse de la Grande Boucle où Thibault Pinot visait le maillot jaune. Cette fois, il aura son train presque au complet : sans Ramon Sinkeldam, non-sélectionné, ni Ignatas Konovalovas, obligé d'abandonner à cause de la deuxième chute qui a eu lieu lors de la première étape. 

Arnaud Démare (en vert) sur les Boucles de la Mayenne, le 29 mai 2021. (LAURENT LAIRYS / DPPI / AFP)

Vainqueur de deux étapes sur le Tour de France, le Picard (29 ans) revient gonflé d'expérience et de victoires face aux meilleurs sprinteurs de la planète (14 succès en 2020, numéro 1 mondial). Bien lancé par son poisson-pilote Jacopo Guarnieri, il sera difficile à arrêter. 

Caleb Ewan, l'épouvantail

5 victoires d'étapes sur le Tour de France (trois en 2019, deux en 2020)

En plus d'Arnaud Démare, il est l'autre pur sprinteur qui s'avance sur le Tour cette année. Petit (1,65m) mais explosif, son surnom de "Pocket Rocket" (la fusée de poche) lui va à ravir.

Caleb Ewan s'impose sur la quatrième étape du Tour de Belgique, le 12 juin 2021. (DAVID STOCKMAN / BELGA / AFP)

Avec cinq victoires en deux éditions sur le Tour de France, Ewan (26 ans) est le braquet le plus performant du plateau. Le souvenir de Sisteron l'année dernière est encore dans toutes les têtes lorsque le coureur de Lotto-Soudal, 16e à 400 mètres de l'arrivée, avait passé en revue tout le monde en solo pour s'offrir la 3e étape au nez et à la barbe de Sam Bennett. 

Peter Sagan, le maître tacticien

12 victoires d'étape sur le Tour de France (trois en 2012, une en 2013, trois en 2016, une en 2017, trois en 2018 et une en 2019)

On ne le présente plus. Le maître des lieux année après année c'est bien Peter Sagan. Du haut de ses 12 victoires sur la Grande Boucle et ses 7 victoires au classement par points depuis ses débuts, le Slovaque n'a plus rien à prouver. À désormais 31 ans, il sera là sur cette édition pour encore écrire l'histoire. 

Peter Sagan lors de sa victoire sur la 10e étape du Tour d'Italie, le 17 mai 2021. (LUCA BETTINI / AFP)

Avec sa formation Bora-Hansgrohe, depuis 2017, il sera accompagné de ses deux principaux lieutenants Daniel Oss et Nils Politt mais encore une fois durant cette édition, le meilleur coéquipier de Sagan sera lui-même. Capable de se défaire de tous les trains adverses, de se faufiler comme personne pour battre ses concurrents, le Slovaque est aussi un coureur tout-terrain qui peut tirer son épingle du jeu sur des parcours bosselés pour ensuite régler tout le monde au sprint. 

Michael Matthews, l'expérience du vétéran

3 victoires d'étapes sur le Tour de France (une en 2016, deux en 2017)

À l'instar d'un Sagan, Michael Matthews est à l'aise sur tous les terrains et son expérience (30 ans) sur les Grands Tours le place directement parmi les outsiders pour les victoires d'étape ainsi que pour le classement à points qu'il avait remporté en 2017. Cette année-là, Peter Sagan avait été exclu en début de Tour après un sprint houleux à Vittel. 

Michael Matthews sur le podium de Paris-Nice après la deuxième étape, le 8 mars 2021. (DAVID STOCKMAN / BELGA MAG / AFP)

Deuxième derrière Julian Alaphilippe lors de la première étape, il a montré sa grande forme et pourrait remporter une quatrième étape en France durant ces trois semaines de compétition surtout sur des terrains bosselés où son habileté pourrait lui permettre de compenser son léger déficit de vitesse pure sur Ewan ou Démare. 

Sonny Colbrelli, le joker

Aucune victoire sur le Tour de France

Comme Peter Sagan, Sonny Colbrelli ne pourra compter presque que sur lui-même durant ce Tour de France. Dans une équipe Bahrain-Victorious tournée vers les étapes de montagne avec Jack Haig et Pello Bilbao, l'Italien de 31 ans devra faire preuve d'un sens aigu de la tactique face aux grosses écuries.

Sonny Colbrelli lève les bras à l'issue de la troisième étape du Dauphiné, le 1er juin 2021. (ALAIN JOCARD / AFP)

D'autant qu'à la différence de ses concurrents, l'homme est souvent placé (quinze top 10 en carrière sur les étapes du Tour) mais jamais gagnant. S'il a gagné une étape sur le Dauphiné cette année, il privilégiera les arrivées en faux plat montant pour compenser son manque d'équipiers taillés pour le sprint et capables de l'emmener vers une première victoire tant attendue. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Tour de France 2021

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.