Vidéo Tour de France 2023 : "Je ne me dope pas. Les autres l'ont dit avant, mais moi je suis propre", se défend le vainqueur Jonas Vingegaard

Publié
Durée de la vidéo : 7 min
Jonas Vingegaard est l'invité de Vélo Club. Le Danois revient sur sa victoire finale dans ce Tour de France. Le maillot jaune aborde de nombreux sujets comme sa rivalité avec Tadej Pogacar, l'engouement qu'il provoque au Danemark, ou encore les suspicions de dopage.
Etape 21 - Jonas Vingegaard : "J'étais plus fort cette année que l'année dernière" Jonas Vingegaard est l'invité de Vélo Club. Le Danois revient sur sa victoire finale dans ce Tour de France. Le maillot jaune aborde de nombreux sujets comme sa rivalité avec Tadej Pogacar, l'engouement qu'il provoque au Danemark, ou encore les suspicions de dopage. (francetv)
Article rédigé par franceinfo: sport
France Télévisions - Rédaction Sport
Le Danois était sur le plateau de Vélo Club, dimanche, après être monté sur le podium final de la Grande Boucle.

"Je suis propre. Je ne prends aucune drogue. Je ne me dope pas. Je ne prends aucune substance illégale. Je sais que c'est ce que d'autres ont dit avant moi [avant leur contrôle positif], mais moi je suis propre". Après la célébration de son deuxième sacre consécutif sur le Tour de France, Jonas Vingegaard s'est livré en interview au micro de France Télévisions. Le Danois n'a pas évité la question portant sur les suspicions de dopage le visant depuis sa performance stratosphérique dans le contre-la-montre à Combloux, mardi.

"Je comprends pleinement les suspicions. C'est une bonne chose de rester sceptique après ce qu'il s'est passé dans le cyclisme il y a 20, 30 ans. On se doit de rester critiques mais ça ne veut pas dire qu'à chaque fois qu'il y a un doute, les coureurs se dopent, s'est défendu le coureur de Jumbo-Visma. Le moment où on arrête de douter, c'est là que les coureurs recommenceront à se doper". Il a estimé avoir été "meilleur que l'an dernier". Il est également revenu sur sa rivalité avec Tadej Pogacar et s'est dit "impatient" de retourner au Danemark pour fêter son titre.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.