Cet article date de plus d'un an.

Laurent Tillie prolonge jusqu'aux Jeux olympiques de Tokyo

Sélectionneur de l'équipe de France de volley depuis 2012, Laurent Tillie aurait dû entraîner le club japonais Panasonic Panthers, à l'issue des Jeux olympiques en 2020. Cependant, la pandémie de coronavirus a tout chamboulé. Les JO ont été reportés et l'avenir du patron des Bleus était dans le flou. Ce vendredi, la Fédération annonce officiellement que le manager de 56 ans conduira ses hommes jusqu'à Tokyo 2021 avant de quitter son poste.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
 (JULIEN CROSNIER / KMSP)

"Je remercie la Fédération et le club de me permettre d’aller au bout de cette aventure avec les joueurs. Tokyo sera un peu The Last Dance, pour reprendre le titre de la série sur Michael Jordan. Je vais tout faire pour que cette dernière danse se termine de la meilleure des façons" a déclaré Laurent Tillie, sélectionneur de l'équipe de France de Volley depuis 2012, dans un communiqué ce samedi. 

Confiné à son domicile de Cagnes-sur-Mer depuis deux mois, l'homme de 56 ans sait désormais qu'il restera le patron des Bleus jusqu'aux Jeux olympiques de Tokyo avant de se tourner vers d'autres horizons en entraînant une équipe japonaise, celle des Panasonic Panthers.

Une page va définitivement se tourner

"Le conseil d'administration de la Fédération française de volley a validé ce samedi la prolongation jusqu'aux Jeux olympiques de Tokyo (23 juillet-8 août 2021) du bail de Laurent Tillie à la tête de l'équipe de France masculine, suite à un accord trouvé avec le club japonais des Panasonic Panthers, qu'il dirigera la saison prochaine", a expliqué la FFVB dans un communiqué.

En huit ans, Laurent Tillie et ses hommes ont écrit les plus belles pages du volley français en remportant l'Euro en 2015 et deux Ligues mondiales en 2015 et 2017. Les Jeux olympiques restent la seule ombre au tableau pendant son mandat avec une élimination au premier tour lors de l'événement à Rio en 2016. Qualifiés dans la douleur pour Tokyo dans un Tournoi de Qualification Olympique relevé, l'ensemble du staff voudra finir sur une bonne note avant de dire adieu à son sélectionneur. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Volley

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.