Euro de volley masculin : la France complète son sans-faute contre l'Estonie

Déjà qualifiés, les Bleus ont été sérieux pour éliminer le pays hôte de cette poule.

Article rédigé par
Elio Bono - franceinfo: sport
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Les Français après leur victoire contre l'Allemagne (3-1), lundi 6 septembre. (RAIGO PAJULA / AFP)

La belle aventure des Bleus se poursuit. Avec une 5e victoire en autant de matchs, les coéquipiers de Benjamin Toniutti ont parfaitement conclu leur phase de poules. Une victoire sans douter face à l'Estonie 3-0 (25-19, 25-17, 25-19), qui ponctue un parcours sans faute au cours duquel les Français n'ont perdu qu'un seul set.

On aurait pu imaginer que, la qualification déjà en poche, Bernardinho décide de lever le pied. On aurait pu, oui. Mais ce serait omettre la "culture de la gagne" qui habite le nouveau sélectionneur des Bleus, à en croire Hubert Henno, consultant pour France Télévisions. Fidèle à sa réputation, le technicien brésilien s'est montré très concerné, reconduisant l'équipe-type qui a permis à la team Yavbou de remporter l'or à Tokyo. 

Ngapeth et Patry ont soufflé

Avec l'intégralité de leurs ressources, dont un Trevor Clévenot ménagé hier contre la Lettonie (3-0), les Bleus ont logiquement dominé l'Estonie. Loin d'être ridicule, la sélection hôte de cet Euro a vu son parcours s'arrêter dès les poules. De leur côté, les Français ont poursuivi leur sans-faute, et se sont permis de faire souffler quelques cadres.

Earvin Ngapeth et Jean Patry ont par exemple été ménagés dans les deux derniers sets, permettant à Théo Faure et Yacine Louati de s'illustrer. L'intégralité du groupe France va de toute façon pouvoir se reposer, puisque les joueurs de Bernardinho disputeront leur huitième de finale lundi 13 septembre. Ce sera à Ostrava, contre la République tchèque.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Championnat d'Europe de volley

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.