Vendée Globe : le skipper Jean Le Cam est bonifié de 16 heures pour avoir porté secours à Kevin Escoffier

Cette bonification, annoncée mercredi, sera effective une fois la ligne d'arrivée passée.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Jean Le Cam, avant le départ du Vendée Globe, le 8 novembre 2020 aux Sables-d'Olonne (Vendée). (JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP)

Le beau geste du skipper est récompensé. Jean Le Cam a reçu, mercredi 16 décembre, une compensation de 16 heures et 15 minutes pour avoir porté secours à son concurrent naufragé dans les mers du Sud, Kevin Escoffier, lundi 30 novembre. Il avait été dérouté par la direction de la course pour se rendre sur zone et retrouver son concurrent en détresse. Cette bonification sera effective une fois la ligne d'arrivée passée.

Le jury international du Vendée Globe 2020, présidé par Georges Priol, a rendu ses décisions mercredi concernant Jean Le Cam (Yes We Cam!) mais aussi deux autres marins ayant été aussi déroutés et toujours en course : Yannick Bestaven (Maître Coq IV), qui a reçu 10 heures et 15 minutes et l'Allemand Boris Herrmann (Seaexplorer-Yacht Club de Monaco), qui a bénéficié de six heures.

"Le classement est le classement réel sur l'eau"

"On a demandé à la direction de course de fournir le scénario de ce qui s'est vraiment passé sur l'eau. Il a fallu trouver le temps pendant lequel ces bateaux ont été hors-course. De là on a fait une première estimation du temps. On doit aussi prendre en compte la fatigue, le stress, ce qui s'est passé sur l'eau. On fait une addition et on obtient les résultats communiqués aujourd'hui (mercredi)", a détaillé Georges Priol.

Le directeur de course Jacques Caraës a rappelé que l'application de ce temps ne se ferait "qu'à l'occasion des arrivées". "Il ne faut surtout pas extrapoler, le classement est le classement réel sur l'eau jusqu'à l'arrivée aux Sables-d'Olonne".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Vendée Globe

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.