Vendée Globe: avarie majeure pour Isabelle Joschke, qui poursuit sa course

La navigatrice franco-allemande, Isabelle Joschke a subi une avarie de quille lors du Vendée Globe, ce dimanche. Un sérieux handicap, qui ne l'empêche pas de poursuivre son tour du monde.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
La navigatrice Isabelle Joschke (ISABELLE JOSCHKE / ISABELLE JOSCHKE)

C'est un gros coup dur pour Isabelle Joschke. Bien installée dans le top 10 du Vendée Globe, la navigatrice franco-allemande (MACSF) a constaté une avarie majeure au niveau de la quille de son monocoque, ce dimanche, alors qu'elle s'approchait du Cap Horn. En effet, son vérin hydraulique est cassé et elle ne peut plus basculer sa quille au vent. "Désormais privée du système de pendule qui lui permettait de basculer sa quille au vent, la navigatrice franco-allemande va poursuivre son tour du monde avec un bateau moins puissant", a précisé la direction de la course, ce lundi. 

La navigatrice a déjà subi d'autres incidents ces derniers jours. "Avec toutes ces péripéties, je n'avais pas dormi et j'étais épuisée. Je suis donc allée me reposer et au bout d'une demi-heure, j'ai entendu le grincement de la quille qui lâchait progressivement", a-t-elle expliqué, indiquant que les dégâts n'étaient pas réparables.

La skippeuse de 43 ans participe à son premier Vendée Globe. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Vendée Globe

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.