Route du Rhum : le défi original de Loïck Peyron

Loïck Peyron se lance dans la course de la Route du Rhum à bord d'une embarcation originale. 

FRANCE 2

Un peu comme le soleil, le bateau de Loïck Peyron est jaune. A bientôt 58 ans, il prépare sa huitième Route du Rhum mais à l'époque du toujours plus vite, il a décidé de prendre son temps. Son nouveau défi est de naviguer sur un voilier vieux de quarante ans. Il prépare ainsi un voyage aux antipodes de la modernité. Un voyage dans le temps sur son voilier appelé Happy, c'est-à-dire heureux. "Parce que c'est un peu mon caractère naturel et parce qu'il fait vraiment sourire", explique Loïck Peyron.

Renouer avec ses premiers émois

Happy est le frère jumeau d'Olympus, le trimaran de Mike Birch celui qui a remporté la première Route du Rhum il y a quarante ans. Il avait mis 23 jours pour traverser l'Atlantique. Une éternité comparée aux sept jours et 15 heures du vainqueur de la précédente édition, Loïck Peyron. Cette fois-ci, ce dernier est en mer pour une course perdue d'avance. Il va naviguer dans les conditions de l'époque, sans outil moderne, exception faite d'un téléphone satellite, obligatoire. Pour se diriger, il va utiliser un sextant, un outil millénaire. Il veut renouer avec ses premiers émois, savourer le temps qui passe et goûter au vertige de l'incertitude.

Le JT
Les autres sujets du JT
Loïck Peyron célèbre son retour sur terre après avoir remporté le Trophée Jules-Verne avec son équipage, le 7 janvier 2012 à Brest (Finistère).
Loïck Peyron célèbre son retour sur terre après avoir remporté le Trophée Jules-Verne avec son équipage, le 7 janvier 2012 à Brest (Finistère). (DAMIEN MEYER / AFP)