Cet article date de plus de sept ans.

Vidéo Retour vers l'info : facteurs, lits, bébés... Une petite histoire des courses insolites

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min
ina-retour_vers_l_info-courses_insolites diff le 23 sept
ina-retour_vers_l_info-courses_insolites diff le 23 sept ina-retour_vers_l_info-courses_insolites diff le 23 sept
Article rédigé par franceinfo
France Télévisions

Une course à la verticale se tient dimanche à la Maison de la radio. L'occasion de revenir sur plusieurs idées de course plutôt loufoques.

Elle risque de donner le vertige et le tournis. Dimanche 25 septembre, la Maison de la radio accueille une course atypique baptisée Vertigo. Et comme son nom l'indique, elle se court à la verticale. Son principe est simple : les coureurs devront gravir le plus vite possible les 22 étages, 365 marches et 68 mètres de haut de la tour de la "maison ronde" de Radio France. Les bénéfices seront reversés à une ONG, Play International, qui crée des projets éducatifs pour environ 500 000 enfants dans une douzaine de pays. Les courses à la verticale sont à la mode mais, comme le rappelle l'INA, les courses insolites ont une longue histoire.

Course de porteurs de fruits en Polynésie

A Paris, la course des garçons de café a vu le jour dès la première moitié du XXe siècle. Après la Seconde Guerre mondiale, les facteurs aussi foulent le pavé parisien non au pas de course mais en adoptant la marche rapide. En Polynésie, ce sont des porteurs de fruits qui s'affrontent, tandis qu'en Bretagne, dans les années 1970, en plein essor du skate, on s'élance sur des lits à roulettes. La France n'a évidemment pas l'apanage des courses insolites. Aux Etats-Unis, dans les années 1950, des parents font courir leurs bébés... à quatre pattes.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.