Vidéo Coupes du monde de rugby et de football, Paris 2024, Mohamed Haouas… Amélie Oudéa-Castéra réagit dans Télématin

Publié
Durée de la vidéo : 11 min
Amélie Oudéa-Castéra, ministre des Sports et des Jeux olympiques et paralympiques, était l'invitée des "4 Vérités" sur France 2, mercredi 31 mai. -
Sans-abri déplacés de Paris vers les régions : "Ce n'est pas la faute des Jeux olympiques", assure la ministre des Sports Amélie Oudéa-Castéra, ministre des Sports et des Jeux olympiques et paralympiques, était l'invitée des "4 Vérités" sur France 2, mercredi 31 mai. - (France 2)
Article rédigé par franceinfo: sport, Loris Belin
France Télévisions - Rédaction Sport
La ministre des Sports a balayé l'actualité sportive du moment dans l'interview des 4V de Télématin, mercredi.

La ministre des Sports était l'invitée de Télématin, mercredi 31 mai, pour répondre aux questions de Thomas Sotto. Lors de cet entretien, Amélie Oudéa-Castéra a réagi aux mots écrits par Novak Djokovic sur le Kosovo à Roland-Garros, un message "pas approprié". Les J-100 de la Coupe du monde de rugby dans l'Hexagone, la cérémonie d'ouverture des JO de Paris 2024, ou encore la problématique de la retransmission de la Coupe du monde féminine de football cet été ont aussi été largement évoqués.

Coupe du monde de rugby 2023 : sur la sécurité et la billetterie, la France "sera prête"

C'est une première répétition grandeur nature de ce qui attend le pays dans un peu plus d'un an avec les Jeux olympiques de Paris. Dans 100 jours s'ouvre la Coupe du monde de rugby en France, et avec elle ses défis. La dernière manifestation d'une telle envergure, la finale de la Ligue des champions 2022 au Stade de France avait abouti à des incidents. "On va être au rendez-vous de la sécurité, avec près de 3 000 policiers et gendarmes mobilisés quotidiennement, près de 10 000 agents de sécurité privée sur l'ensemble de la durée du tournoi", a avancé Amélie Oudéa-Castéra.

En ce qui concerne les places, la ministre se veut rassurante. Cette dernière a rappelé l'existence d'une plateforme d'échange pour permettre d'obtenir des billets dans les trois derniers mois avant la compétition. "Il ne reste plus de billets individuels pour le grand public. Mais quelques places d'hospitalité (des formules complètes autour des matchs) et près de 75% de celles-ci sont déjà parties. La plateforme de revente agréée a déjà permis à 85 000 personnes d'échanger leurs billets et de faire quelques heureux. Il y a une très grande variété de tarifs. Cela va de 10 euros jusqu'à 950 euros pour les moments les plus clés, en finale et demi-finales."

Peine de prison de Mohamed Haouas : "un gâchis", mais pas de radiation du XV de France

Condamné à un an de prison, mardi, pour violences conjugales, l'international Mohamed Haouas a vu les portes de l'équipe de France se fermer, quelques mois avant la Coupe du monde. Une décision approuvée par Amélie Oudéa-Castéra. "Je salue la fermeté du communiqué fait par la FFR et par celui de Clermont, avec les bons mots. Ce sont des actes de violence qui sont en effet inacceptables et incompatibles avec les valeurs de l'équipe de France et du rugby." La ministre des Sports parle de "gâchis", mais refuse de barrer l'accès au XV de France pour une durée indéterminée. "Il reviendra à Fabien Galthié de s'exprimer sur la suite", estime-t-elle.

Hébergement en Ile-de-France : "Il ne faut pas faire des JO le bouc émissaire"

Ces dernières semaines, plusieurs polémiques ont éclaté autour des Jeux olympiques et des problèmes de logement à Paris. "Ce genre de choses m'inquiète parce que je ne veux surtout pas qu'on mélange tout", a rétorqué Amélie Oudéa-Castéra, alors que des sans-abri pourraient être contraints de quitter la capitale pour être accueillis dans d'autres régions.

"On a des enjeux majeurs sur l'hébergement d'urgence, mais ce n'est pas la faute des JO. Nous avons une politique de déconcentration des sans-abri en Ile-de-France, engagée en avril, pour qu'ils aient une meilleure qualité d'accueil. Il ne faut pas faire des JO le bouc émissaire de toutes les frustrations". "Il ne faut pas travestir les faits", a insisté la ministre, assurant par ailleurs que la réquisition de logements du Crous se fera grâce au "flux naturel" des étudiants durant l'été, avec "des solutions de relogement", et qu'aucun ne sera pénalisé.

Cérémonie d'ouverture des JO de Paris : la jauge de spectateurs affinée à la rentrée

La configuration prévue pour la cérémonie d'ouverture des JO de Paris est exceptionnelle par sa forme, au cœur de la ville et autour de la Seine. Reste à en préciser les détails, notamment le nombre de spectateurs qui pourront y assister. "Il y aura 100 000 places sur les quais bas, payantes, et plusieurs centaines de milliers sur les quais hauts, entre 400 et 600 000, avance Amélie Oudéa-Castéra. On aura à partir de l'été et de la rentrée le lancement des travaux pour la billetterie gratuite pour ces quais hauts, qui permettra d'affiner les choses. À l'échelle de Paris, ce seront près d'un million de personnes qui pourront profiter de ce moment extraordinaire."

Coupe du monde féminine de football : la diffusion est un "impératif"

Autre point d'orgue du calendrier estival sportif, la Coupe du monde féminine de football mais la compétition n'a toujours pas trouvé preneur pour sa diffusion TV à moins de deux mois du match d'ouverture (le 20 juillet). Un sujet qu'Amélie Oudéa-Castéra porte comme "un impératif" alors que la ministre a signé, mercredi, un communiqué commun avec l'Angleterre, l'Allemagne, l'Espagne et l'Italie "parce qu'il faut promouvoir le sport féminin qui est aujourd'hui très sous-représenté à l'écran."

Elle garantit que la compétition sera bien diffusée, mais demande à ce que "chacun fasse un bout de l'effort". "La FIFA doit probablement être moins gourmande, qu'elle se rappelle qu'il y a des obstacles concernant les heures de diffusion. Et que de l'autre côté, les diffuseurs fassent un effort supplémentaire. Ils se sont engagés à ce qu'ils promeuvent le sport féminin", a conclu Amélie Oudéa-Castéra. 

Découvrez nos grilles de mots mystères exclusives sur le thème de la Coupe du monde de Rugby

jouer maintenant

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.