Vidéo Cette mère baroudeuse parcourt 1200 km à vélo avec son bébé

Publié
Durée de la vidéo : 4 min
Parcourir plusieurs milliers de kilomètres à vélo avec son bébé de 11 mois, c’est le défi sportif que s’est lancé Tatiana, une jeune maman. Brut l’a retrouvée en chemin.
VIDEO. Cette mère baroudeuse parcourt 1200 km à vélo avec son bébé Parcourir plusieurs milliers de kilomètres à vélo avec son bébé de 11 mois, c’est le défi sportif que s’est lancé Tatiana, une jeune maman. Brut l’a retrouvée en chemin. (Brut.)
Article rédigé par Brut.
France Télévisions
Parcourir plusieurs milliers de kilomètres à vélo avec son bébé de 11 mois, c’est le défi sportif que s’est lancé Tatiana, une jeune maman. Brut l’a retrouvée en chemin.

L’évasion lui manquait depuis qu’elle était devenue mère. Alors pour combler son manque, Tatiana a décidé de partir avec Taiga, sa fille de 11 mois à l’aventure. Avec elle à ses côtés, la jeune mère de famille a prévu de parcourir 1200 kilomètres à vélo et de planter 1200 arbres, afin de laisser à sa fille “une trace”. “Dans dix ans, peut-être que ça fera germer quelque chose en elle” précise la jeune maman. Le rythme des journées est adapté aux besoins de sa fille et Tatiana veille à ce que Taiga retrouve chaque jour tous ses repères, comme nécessaire au bon développement d’un bébé. 

“On se met beaucoup de barrières à écouter les autres. Il faut croire en soi”

Ancienne sportive à vélo en compétition, Tatiana voit l’exercice sportif autrement depuis la maternité. “Ma compétition, maintenant, c'est ma fille”. Se dire qu’elles doivent arriver avant la tombée de la nuit au prochain camping, accélérer pour y arriver le plus tôt possible, les étapes sont rythmées par les besoins de l’enfant. “J’ai trouvé un vrai but, c’est cool.” Suivre ses envies de femme, c’est aussi le message que souhaite faire passer Tatiana : “Je suis fière parce que quand j'entends tous ceux qui disent que c'est pas possible, que ça va être compliqué. Je me dis que finalement non et qu'on se met beaucoup de barrières à écouter les autres. Il faut croire en soi”. Le papa de Taiga, qui est en plein travaux de démolition chez eux, devrait retrouver sa famille dans quelques étapes. Ils réaliseront ensemble, tous les trois, une marche d'un mois sur le GR 10.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.