Un haltérophile de 81 ans participera aux championnats d'Europe

A 81 ans, Roger Aner, champion de France de la discipline, s'entraîne tous les jours pour participer à la compétition.

FRANCE 3

À Montréjeau (Haute-Garonne), le champion de France d'haltérophilie vétéran s'entraîne dans son garage. Entre son vélo et ses caisses de vin, Roger Aner s'est aménagé un espace pour soulever les barres. Il s'apprête à participer aux championnats d'Europe au Pays de Galles. Un sport qu'il a découvert lors de son service militaire. "Il faut de la technique, de la résistance et de la force", explique l'homme au micro de France 3. Né à Paris, cet ancien ingénieur a choisi, une fois retraité, de s'installer à Luchon, au pied des Pyrénées. Si les années passent, sa passion pour l'haltérophilie demeure. "Quand il passe une semaine sans en faire, ça ne va pas", avoue sa femme Marie-Rose Aner.

Des performances moins éclatantes

14 fois champion de France, deuxième des championnats du monde vétéran et des championnats d'Europe, cet arrière-grand-père de 81 ans s'entraîne trois fois par semaine. Ses performances d'aujourd'hui n'ont plus rien à voir avec celles d'hier : "Quand j'avais 30-35 ans, je levais 110 kg à l'arraché et 140 à l'épaulé-jeté. Maintenant, 38 à l'arraché et 42-45 à l'épaulé-jeté".

Le JT
Les autres sujets du JT