Cet article date de plus de neuf ans.

Un ex-médecin reconnaît avoir facilité le dopage de cyclistes

Philippe Bedoucha, qui travaillait avec l'équipe BigMat-Auber 93, est passé aux aveux lors de sa garde à vue, selon "L'Equipe". 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Une dizaine de coureurs de l'équipe BigMat-Auber 93 ont été entendus comme témoins dans une affaire de dopage. (JOEL SAGET / AFP)

L'affaire BigMat-Auber 93 prend de l'ampleur. Philippe Bedoucha, ancien médecin de l'équipe de cyclistes, a reconnu avoir facilité le dopage de plusieurs coureurs entre 2007 et 2010, rapporte L'Equipe jeudi 1er décembre. 

Philippe Bedoucha avait été placé en garde à vue après la découverte à son domicile d'ordonnances et d'e-mails compromettants, dans le cadre d'une enquête de l'Office central de lutte contre les atteintes à l'environnement et à la santé publique.

Selon L'Equipe, de nombreux coureurs sont passés dans les rangs de cette formation lors des saisons visées par l'enquête et pourraient se retrouver mis en cause. Une dizaine d'entre eux ont déjà été entendus lundi et mardi comme témoins. Le médecin doit quant à lui être déféré devant le parquet de Créteil jeudi après-midi et mis en examen, précise le quotidien.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.